Comment ça, il faut faire un seul Top des jeux qui m’ont marqué en 2018 !? Non non, j’ai envie de vous en faire quatre, oui QUATRE ! Mais sachez… que je n’ai pas joué à tous les jeux que j’ai listé !

À l’instar de l’année précédente, je reprends mon principe de plusieurs Top, avec certains jeux auxquels j’ai joué, et d’autres ou j’ai très envie d’y jouer. Et puis 2018 n’a pas été fait que pour des jeux de 2018, ce qui explique les différents top que j’ai mis en avant. Vous remarquerez d’ailleurs avec mon illustration un peu plus haut que mon cœur a une fois de plus balancé entre grosses licences et jeux indépendants.

Top 5 : « Sortis et terminés en 2018 »
Evidemment, je commence une fois de plus par le Top le plus marquant pour moi en 2018, à savoir le Top 5 des jeux sortis et terminés l’année passée.

1) God of War : Comment ne pas citer cette petite bombe sortie lors du premier semestre !? Avec du recul, ce reboot de la licence m’aura permis d’être emporté comme je n’avais jamais réussi à l’être avec un God of War. Malgré ses quelques points discutables, j’ai réussi à savourer (presque) chaque instant avec ce « nouveau » papa barbu, et j’en redemande ! Vite, une suite !!
2) Hollow Knight : J’ai longtemps hésité avec Celeste pour cette 2ème place du classement, mais Hollow Knight c’est pour moi LE jeu indépendant de l’année 2018 sur console. Même s’il date techniquement de 2017, ce n’est qu’en 2018 qu’il est apparu sur consoles, et le faire sur Switch était pour moi un réel bonheur. Sans doute un des meilleurs Metroidvania de tous les temps !
3) Celeste : Cet autre jeu indépendant aurait pu se trouver une marche plus haut sur le podium de mes coups de coeur de l’année, et la narration géniale mélangée à ce plateformer ultra exigeant en aura fait de Celeste un hit incontournable. J’ai presque honte de n’avoir jamais goûté aux faces C, même si j’ai tout de même passé une bonne vingtaine d’heures sur le titre.
4) Spider-Man: La (seule) autre grosse licence de ce Top sur laquelle je me suis éclaté. En effet, rien que les déplacements entre les différents building de New York étaient jouissifs dans Spider-Man, et ce n’est (heureusement) pas la seule qualité du titre, loin de là. Je me laisse un peu de temps avant de revenir sur les 3 DLC sortis depuis mon trophée platine, et je sais d’avance que ça ne sera que du bonheur.
5) Old School Musical : On termine ce premier classement avec un autre « petit » jeu, et c’est sans doute le moins connu des cinq. Pourtant, Old School Musical n’a pas grand chose à envie aux autres tant ses musiques à jouer en rythme ne sont que du bonheur pour les fans de chiptune et de beaux pixels !

Dans ce Top, j’ai vraiment eu du mal à ne placer des titres tels que Dragon Ball FighterZ sur lequel j’ai adoré faire quelques centaines de combats tout au long de l’année, l’excellent Detroit: Become Human pour lequel j’ai vécu une histoire qui m’a touché, le très bon Moss qui était une de mes meilleures expérince au PS VR, ou encore le plus récent Gris pour lequel j’ai été porté par une magnifique poésie.

Top 5 : « Je n’ai pas ou trop peu joué en 2018, mais je compte réparer cette erreur »
Maintenant, je vais vous faire le Top des jeux 2018 qui « ont l’air trop cool, mais pour plein de raisons j’y ai pas ou trop peu joué ». 2019 pourrait être l’année où je vais remédier à ça.

1) Dead Cells : Je commence évidemment par mon chouchou de cette liste, que j’ai tardé à lancer malgré le fait de l’avoir attendu pendant longtemps. Sachez que je me suis mis sur Dead Cells il y a quelques jours déjà, et c’est mon nouveau passe temps préféré dans le métro. J’ai déjà fait une quinzaine de runs et pour l’instant j’accroche beaucoup !
2) Red Dead Redemption 2 : Vous avez sans doute été surpris de ne pas retrouver Red Dead Redemption 2 dans mon Top un peu plus haut, et c’est tout simplement parce que je n’ai passé que 3 ou 4 heures dessus, ce qui ne lui rend pas encore hommage, mais je n’ai clairement pas dit mon dernier mot !
3) Astro Bot: Rescue Mission : En plus de Moss dont je parlais plus haut (et un autre dont je parle plus bas), Astro Bot: Rescue Mission fait partie des jeux qu’il fallait (visiblement) faire au PS VR l’an dernier. Etant donné que j’avais passé du bon temps sur Playroom et que j’adore la plateforme, je vais sans doute me le procurer très prochainement.
4) The Messenger : De la plateforme 2D, du pixelart et un concept (presque) original, The Messenger est un des jeux que je me dois d’essayer. Cela pourrait être mon prochain jeu après Dead Cells, sauf si le planning des sorties chamboule la donne !
5) Return of the Obra Dinn : Je termine cette liste avec un jeu dont j’ai trop entendu parler pour ne pas l’essayer, et il s’agit de Return of the Obra Dinn. Est-ce que le mieux ne serait pas d’attendre une sortie console ?…

Top 5 : « J’y ai joué en 2018, mais ils étaient sortis avant »
L’an dernier j’avais fait un top des jeux loupés en 2017. Est-ce que 2018 m’a permis de rattraper un peu mon retard ? Et bien… presque !

1) Zelda : Breath of the Wild : Clairement ma grosse claque de début 2018, j’ai mis du temps à bien m’imprégner de l’histoire de Zelda : Breath of the Wild, alors que je passais à côté de quelque chose de monstrueux. Même si je ne l’ai jamais terminé, en me disant que « à tout moment, je sais que je peux le relancer », j’ai passé 80 très bonnes heures dessus, et je sais qu j’y reviendrai.
2) CupHead : Intégralement joué en coop avec l’ami Offblink, j’ai pris un plaisir fou le temps de 4 soirées à déglinguer les boss de ce jeu difficile comme j’aime. C’était au tout de début de 2018 et CupHead a d’ailleurs mon dernier contact avec une Xbox One… il y a 1 an.
3) What’s Remains of Edith Finch : J’aime toujours autant les walking simulator, et ayant reçu What’s Remains of Edith Finch en version physique au noël précédent, j’ai pu le temps d’une soirée (+ 1 autre pour les trophées) savourer le côté complètement WTF des diverses scènes. A faire absolument si vous aimez le genre.
4) Tetris Effect : Si je me suis permis de mettre Tetris Effect dans ce classement, c’est tout simplement parce que le concept ne date pas d’hier, mais j’ai quand même pris un plaisir fou à enfiler mon casque PS VR et mes écouteurs pour me plonger dans cette aventure.
5) Spyro Reignited Trilogy : Autre jeu « 2018 mais pas vraiment », j’ai adoré me replonger dans le premier épisode grâce à la compilation Spyro Reignited Trilogy. D’ailleurs, j’ai relancé le 2 il y a peu que je n’avais jamais fait, et je compte bien aussi me faire le 3 courant de l’année.

Top 5 : « J’y joue toujours en 2018 »
Je termine par un quatrième et dernier classement 2018, sur des jeux qui ne sont pas nouveau, auquel j’avais déjà joué l’année ou les années précédentes, et sur lesquels j’ai passé pas mal (…trop ?) de temps une fois de plus.

1) Hearthstone : Comment ne pas à nouveau classer au Hearthstone tout en haut de ce top ? Je pense qu’il n’y a pas une semaine où je n’ai pas fait des dizaines de parties classées, d’arènes, de bras de fer et même de chouettes aventures solo. Le jeu continue de me plaire, et chaque fois où j’entraperçois une certaine lassitude approcher, une mise à jour débarque et ravive la flamme.
2) The Binding of Isaac : Si j’ai aujourd’hui envie de jouer à Dead Cells, c’est notamment à cause grâce à The Binding of Isaac. Je n’y ai finalement que peu rejoué cette année, et pourtant c’est une vrai bonheur à chaque partie. Si vous n’y avez pas encore joué, vous devriez au moins essayer.
3) Pokémon Go : Au début, je ne l’avais pas mis dans la liste, mais étant donné que je joue tous les jours à Pokémon Go, il aurait été triste de ne pas le citer. Niantic a su créer tout un tas d’événements autour de ce jeu, à tel point qu’il a changé mes habitudes quotidiennes. Je suis devenu un chasseur expert en la matière, et mon leitmotiv est désormais de récupérer un maximum de shiny !
4) Overcooked : C’est devenu mon party game préféré, et il faut savoir que j’ai commencé et terminé l’année 2018 à faire des parties de Overcooked. Depuis, le 2 est sorti, mais tant que je n’ai pas les 100% de trophées sur mon compte, je ne sais pas si j’ai envie de rejouer au 2 (que j’avais quand même un peu testé)
5) Spelunky : Last but not least avec Spelunky, le jeu auquel je joue presque exclusivement avec l’ami Gelolu., il m’arrive quand même parfois de craquer de d’en faire une petite partie en solo sur ma PS Vita. Il faut savoir… que je ne l’ai jamais terminé pour l’instant !

Rien que de revoir passer tous ces jeux qui ont marqué mon année, je me dis qu’on a encore été gâté en 2018 en terme de sorties jeux vidéo. D’ailleurs 2019 commence bien pour moi car je sais que j’ai du retard à rattraper, à commencer par Dead Cells que j’aime déjà beaucoup !

[JEUX VIDÉO] Mes 4 Top 5 de 2018
Étiqueté avec :                                                        

Une pensée sur “[JEUX VIDÉO] Mes 4 Top 5 de 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *