Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance de recevoir un des derniers casques de chez Turtle Beach, à savoir le Elite Atlas. Je vous en parle dès à présent.

Comme vous pouvez le voir avec le Stealth 700 ou encore le Elite Pro, j’ai souvent l’habitude de tester les produits de chez Turtle Beach. Une fois n’est pas coutume avec ce Elite Atlas dont je vous parle aujourd’hui. Turtle Beach vient donc de sortir une nouvelle gamme nommée Atlas, dans laquelle on retrouve plusieurs modèles allant du simple au double niveau prix avec le One (49 euros), le Three (79 euros) ou encore le Elite (à 99 euros), qui est ici le modèle testé.

Bien que je l’ai « seulement » testé avec ma PS4, il faut savoir qu’il est possible de l’utiliser sur différentes plateformes telles que la Nintendo Switch ou encore la Xbox One. C’est d’ailleurs le principal avantage de ce Elite Atlas, puisque cela peut vous éviter d’avoir un produit adapté à chacune de vos consoles, notamment pour des raisons de place et surtout de budget. Une fois le casque sur la tête, on sent qu’on a quelque chose de confortable sur le crane, et ce ne sont pas les lunettes de vue (ou de confort) qui vont gêner son utilisation, même après « quelques » heures de jeu. Sa mousse protectrice est agréable et cela n’enlève rien à la qualité du son et le casque est même compatible avec Dolby Atmos ou encore Windows Sonic si vous jouez sur Xbox One.

Grâce à ses deux larges écouteurs Nanoclear de 50 mm, le son est évidemment de qualité en étant clair et précis, et surtout puissant quand il faut. Nous avons là un vrai produit de qualité qui saura procurer une belle immersion dans les jeux où un boulot a été fait sur la musique.

J’ai bien aimé aussi le côté personnalisable du casque, avec la possibilité de déclipser par des aimants les parties extérieures du casque, histoire d’envisager une déco un peu moins sobre que la version de base (même si j’aime beaucoup comme ça). D’ailleurs, j’apprécie la qualité du casque, ayant une très bonne finition globale. Sincèrement, j’ai du mal à lui trouver des défauts. Peut-être qu’ils pourraient se trouver au niveau du micro (détachable) que je n’ai pas testé, mais je n’ai pas vu de retours négatifs en jetant un oeil ici et là.

Avantages et inconvénients

J’aime :
– Fonctionne sur toutes les plateformes.
– La qualité des finitions.
– Le confort d’utilisation.
– La personnalisation possible.

J’aime moins :
– Un casque filaire, seulement.

On termine par quelques photos supplémentaires que j’ai pu prendre de ce Elite Atlas de chez Turtle Beach :

[TEST] Casque Turtle Beach : Elite Atlas
Étiqueté avec :                                    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *