Depuis quelques semaines, je possède une nouvelle manette PS4 développé par Nacon, et après quelques longues heures de jeux, je vous donne mon avis sur cette Revolution : Pro Controller pour PS4.

J’ai reçu cette manette dans le but de participer à des compétitions de eSport prouver que la Dual Shock 4 n’est pas la seule manette viable de la PS4. En effet, cette Revolution : Pro Controller (sous licence officielle) apporte une expérience différente, et une personnalisation qui n’était jusque là pas possible sur une manette standard.

Après 2 années de recherche et développement, et accompagnées d’une bonne centaine de personnes, les équipes de Nacon ont pu faire en sorte que cette Revolution : Pro Controller voit le jour, et elle était présentée en décembre dernier lors d’une soirée où Hafþór Júlíus Björnsson (aka la Montagne), l’acteur islandais de Games of Thornes, mais aussi et surtout Bruce Grannec, le multiple champion sur PES et FIFA, étaient présent.

Pour commencer, voici la fiche technique de cette nouvelle manette :

– Structure mécanique étudiée pour assurer une amplitude de 46° des joyticks.
– Ergonomie optimisée pour l’eSport avec un joystick concave à gauche et convexe à droite, assurant un confort et une adhérence sans faille.
– Gaine en acier et anneau en plastique ABS pour une friction minimum et une durabilité accrue.
Contrôles personnalisables des boutons L3 et R3.
– Joystick droit, des performances sur-mesure :
° Définition de la zone morte statique : paramétrez la réactivité du joystick droit à votre mouvement.
° Ajustement de la courbe de réponse du joystick : choisissez la vitesse à laquelle votre mouvement sera restitué en jeu (courte, moyenne ou longue distance).
– 4 boutons de raccourci / macros.
Câble tressé de 3 mètres avec connecteur métal (amovible pour en faciliter le rangement).
Compartiments poids vous permettant d’ajuster l’équilibre de votre manette (2x 10 grammes, 2x 14 g, 2x 17 g).
– Fine pochette de transport.

Je commence par déballer la manette, et me rend vite compte que le packaging est très soigné. Entre la jolie boite extérieure, la possibilité d’ajuster le poids des poignées (j’ai très vite opté pour le maximum, à savoir un 14+17 grammes de chaque côté), le câble d’excellente qualité (oubliez les problèmes de batterie), jusqu’à la petite pochette de transport doté d’un rangement latéral permettant d’y stocker ses poids supplémentaires… Bref, pour un prix initial de 109,99 euros, je trouve qu’on est bien servi pour une manette visant d’abord les joueurs pro. Juste un léger bémol sur la finesse de la pochette de transport, que les puristes oublieront vite pour une mallette protégeant encore plus leur « outil ».

Pour réaliser mes tests, j’ai vraiment joué à tout type de jeu. En passant par les jeux à compétitions tels que FIFA 17, PES 2017, Street Fighter V ou encore Overwatch, jusqu’à des jeux nécessitant moins de réflexes tels que Gravity Rush 2, The Last Guardian… et même The Little Acre ! Certes, seuls les premiers peuvent trouver un réel intérêt quant à l’utilisation de cette Pro Controller, n’empêche que je tenais à passer par tous les types de jeux afin de familiariser avec. Autant le dire tout de suite, j’ai eu (et j’ai encore) beaucoup de mal avec cette croix multidirectionnelle, que je juge trop plastique ou bancale, qui offre une utilisation trop brouillonne / plastique… bref, je n’aime pas. En revanche, c’est bien la seule chose qui m’a rebuté dans ce pad, car des sticks aux angles plus grands que la manette classique, aux doubles gâchettes placées légèrement plus en retrait qu’à l’accoutumée, en passant par le petit halo de couleur autour du stick droit, jusqu’à l’élégant touchpad orné des 4 logos PlayStation (qui ressemble beaucoup à celui de la PS4 20th Anniversary), j’aime beaucoup cette manette !

Il faut savoir que Nacon n’en est pas à son coup d’essai, notamment avec la NACON GC-400ES sortie quelques mois plus tôt pour les joueurs PC après une campagne Kickstarter. et on sent que les détails sont maîtrisés, comme c’est le cas au niveau du revêtement de la manette, que même les joueurs aux mains (modérément) moites apprécieront. Bien sûr, je ne vous ai pas encore abordé la partie personnalisation. Tout d’abord, il existe 4 touches supplémentaires au dos, qu’il est possible de paramétrer dans le but d’être plus rapide par exemple sur les FPS (autant vous dire qu’elles ne sont pas très utiles pour moi), sur lesquels des raccourcis rapides feront le bonheur des joueurs.

Pour ce faire, il faudra connecter sa manette à un PC, pour aller paramétrer ses touches grâce à un logiciel dédié, allant du réglage des zones mortes de ses gâchettes, jusqu’à remappage des touches, en passant par l’intensité des vibrations, tous 2 indépendants. Les puristes iront même jusqu’à enregistrer des macros, à savoir des combinaisons de touches (du genre, un spécial dans Street Fighter V, hihi !), mais il n’est pas dit que ce genre de manipulations soient ensuite tolérées en tournoi, et ça sera logique. En tout cas, il est possible de sauvegarder ainsi jusqu’à un total de 4 profils en simultanées sur la manette, les autres devant être stockés sur votre ordinateur. Pour conclure au niveau des différences, on notera la disparition de la lightbar, ainsi que du haut-parleur (un peu plus utile), et même si ces fonctionnalités ne sont que peu utilisées, c’est un peu dommage.

Avantages et inconvénients
J’aime :
– Le design et placement des boutons.
– Le packaging.
– Le confort d’utilisation, après un petit temps d’adaptation.
– La personnalisation en général (touches arrière, stick, poids).

J’aime moins :
– Impossible d’allumer la console directement avec la manette #TeamFainéant.
– La croix multidirectionnelle.
– Pas de lightbar, ni haut-parleur.

Au final, et bien que réservé à l’élite de gamers, rien ne vous empêche de l’acquérir pour « quelques » euros de plus (surtout qu’on l’a déjà vu en promo dans certaines enseignes). Si vous êtes plutôt un joueur Xbox à la base, le simple placement des boutons pourraient vous convaincre, si la personnalisation / le confort / la résistance de la manette ne l’avait pas déjà fait. Tant que le côté « je rejoue avec un fil » ne vous rebute pas, vous pourriez craquer.

Pour conclure, j’en ai profité pour faire quelques petites photos de mon joujou, que je vous laisse découvrir ci-dessous :

Acheter le produit sur Amazon.

[PRISE EN MAIN] Nacon Revolution : Pro Controller pour PS4
Étiqueté avec :                                                

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *