Je ne suis pas un grand fan des FPS en général, mais il m’arrive évidemment de faire des exceptions. Depuis que j’ai découvert la vidéo de présentation de Battlefield : Hardline, j’étais devenu impatient de mettre la main sur le mode solo, et ce jour est récemment arrivé.

BattlefieldHardinePS4-0Visse et râle
Disons-le tout de suite, Battlefield : Hardline n’est pas une suite de Battlefield 4 paru 2 ans plus tôt, mais simplement un spin-off. En plus de ça, exit le développement habituellement réalisé par Dice, car pour la première fois, c’est au tour de Visceral Games (créateur de la série des Dead Space) de s’y coller. Je ne suis pas famillier avec la série des BF, mais je peux aisément comprendre que les choix faits pour cet opus risquent de décevoir les fans, mais il faut avouer que c’est ce côté différent qui m’a attiré. Vous icarnez le cubain Nick Mendoza et entrez dans une police qui va lutter contre les criminels en traversant les États-Unis d’Amérique, dans ce qu’on pourra qualifier de série US hyper cliché. On est là pour combattre les méchants, on évolue dans une enquête où magouilles et ripoux sont de la partie, mais évidémment c’est la (vraie) justice qui devra régner. Ce choix totalement volontaire évite la mauvaise surprise, et arrive quand même à nous tenir en haleine durant la dizaine de chapitres proposées sur ce solo aussi inhabituel que captivant. On sent rapidement l’effet Visceral Games.

Previously on Battlefield : Hardline
Dès la 2ème fois que j’ai rallumé la console pour ce jeu, j’ai apprécié le “dans les épisodes précédents”, venus me rappeler en vidéo ce qu’il s’était passé d’enssentiel dans l’histoire. Ca accentue encore plus le côté “série TV”, mais c’est toujours un bon rappel si on avait fait une pause de quelques semaines entre 2 parties. Bien sûr, ce n’est pas le seul point positif de l’histoire, je peux aussi vous parler du côté infiltration bien mis en avant dans ce jeu, où il sera possible de défiler les chapitres sans obligatoirement tuer les ennemis présents à l’écran. Grâce à votre téléphone mobile dernière génération, vous pourrez à souhait scanner tous les éléments que composent une scène (documents, alarmes, et bien sûr les méchants !), et ainsi choisir votre parcours en fonction des autres. J’avoue, ne pas toujours avoir résisté à l’appel du bourrin, en cherchant assez souvent le gun-fight (il faut bien tester le jeu non !? :p), mais j’ai quand même trouvé un léger manque de punch dans le gameplay. Par contre, il faut avouer que l’IA est complètement aux fraises. Il suffit parfois de lancer une douille pour eloigner toute gêne, mais faire du bruit à 1 mètre d’un ennemi ne le gênera visiblement pas souvent… Côté multi, vous ne serez pas en reste. Certes, certaines phases sembleront bien moins spectaculaires que ce qu’a déjà pu prouver la licence, mais les modes de jeux sont très variés. Vous trouverez un doux mix avec à peu près tout ce qu’on peut trouver en terme d’affrontements multi. Plutôt Counter Strike avec le mode Sauvetage (que j’avais testé en septembre dernier), plutôt PayDay 2 lorsqu’on réalise des braquages, ou encore GTA Online (dans GTA V) pour son lot de poursuites infernales. Bien évidemment, il y aura toujours son lot de modes plus “classiques”, même si les habitués seront tentés de réclamer “un peu plus”. À trop varier ses modes, les maps ne seront malheureusement pas optimisées pour chacun des modes, et on pourra vite devenir victimes de parties beaucoup trop courtes, ou biiiien trop longues.

BattlefieldHardinePS4-1

Welcome to Miami
La claque a été assez brutale juste après le test de The Order 1886, et je trouve que Battlefield : Hardline est trop moche pour la nouvelle génération de consoles, à croire qu’il avait optimisé pour la précédente… Cela reste acceptable, mais c’est ce genre de réalisation qui fait prendre conscience du boulot fait par les autres, et on en vient à s’accrocher à des détails, comme par exemple celui d’un jpg crado collé sur le rétro de voiture en mouvement lors d’un chapitre du début. C’est pourtant dommage, car avec sa traversée des US, en allant de Miami pour terminer à Los Angeles, on aurait pu s’attendre à quelque chose qui nous faisait un peu plus voyager, mais le trajet restera finalement un peu fade. J’ai tenu à vivre l’expérience en VF, comme souvent, mais j’ai quand même regretté mon choix. Le doublage est un peu pourri, mais cela fait très série de flics américains, provoquant ce petit côté réaliste malgré lui.

Solid Snake ou Rambo ?
Si j’arrête un peu de m’acharner sur la partie réalisation, l’histoire restera agréable à faire, même pour un non-fan, et sa petite dizaine d’heures restera appréciée pour terminer un mode solo qui vaut quand même le coup. Si vous faites souvent le choix d’être pacifique, les points d’expérience apportés arriveront en plus grand nombre pour débloquer un maximum d’armes différentes, pour ensuite envisager un run beaucoup plus bourrin, enfin c’est un exemple… 😉 La rejouabilité restera tout de même assez faible (avec l’effet de surprise en moins), sauf si on cherche à tout scanner sur les 10 chapitres du jeu. Les heures pourront évidemment être multipliées si vous passez du temps sur les nombreux modes online proposés.

BattlefieldHardinePS4-2

Trophées
Autour de la cinquantaine d’heures si vous voulez tout faire comme un grand, le platine deviendra bien plus simple et rapide avec de l’aide d’un ami pour les (pu$£@µ%) de trophées multi. Le solo nécessitera 2 runs, dont 1 (premier ?) avec les trophées où des actions spéciales seront requises (j’ai notamment adorés ceux du chaptire 5, mais… no spoil !)

Trophée Platine Trophées Or Trophées Argent Trophées Bronze Voir la liste des trophées pour Battlefield : Hardline Trophées Bronze Trophées Argent Trophées Or Trophée Platine

BattlefieldHardinePS4-3

Et donc ?
Malgré sa réalisation très moyenne pour un jeu PS4, Battlefield : Hardline parvient à nous captiver avec son solo à la durée de vie honorable. Bien que différents des anciens, les modes multi pourront tout de même convenir aux joueurs habitués, et sauront peut-être attirer un nouveau public.

Note : 7/10 (test réalisé par JohnCouscous)

[TEST] Battlefield : Hardline sur PS4
Étiqueté avec :                                                                    

3 avis sur « [TEST] Battlefield : Hardline sur PS4 »

  • 20 avril 2015 à 12 h 07 min
    Permalien

    Un bon jeu, rien que le solo est aussi long voir plus que celui de The Order par exemple et même il est surtout plus ouvert

    Je prends ce jeu en référence car c’est le dernier gros jeu dispo et comme j’ai Hardline sur ps4 ben cela me parait logique.

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :