C’est le retour des nouveaux p’tits coucous ! Après quelques mois d’absence et un lot de sortie de jeux abondants, voici 4 nouveaux avis sur des jeux testés ces dernières semaines. Alors oui, on passera des clowns aux plombiers moustachus, en passant par l’agent 47 sur un terrain de foot à 11 contre 11… Bref, il y a en vraiment pour tous les goûts !

PtitsCouscous7APayDay 2 sur PS3
Malgré un GTA V qui écrase tout sur son passage, PayDay a fait son grand retour peu avant la hit RockStar. Après un séduisant premier épisode sorti uniquement en dématérialisé, Les clowns sont au rendez-vous pour de nouveaux braquages de banques. L’intérêt du titre résidera dans les parties multi-joueurs où on alternera entre phases d’infiltrations discrètes et les éventuelles scènes d’action / shoot quand les forces de l’ordre tenteront de vous arrêter. Grâce à un système de missions totalement aléatoires provoquant une dynamique différente en plus d’une pression constante. Le fun est omniprésent dans les parties, tout en laissant la liberté de réaliser les objectifs qu’on veut au fil de l’histoire. Malheureusement, les parties en solo sont tristes à cause d’une IA trop molle, et donc sans intérêt.
Un FPS plutôt agréable, malgré des graphismes consoles assez laids, comparés à ce qu’on peut trouver sur PC.

P’tite note : 3,5/5 (p’tit test réalisé par JohnCouscous)

PtitsCouscous7BMario & Luigi : Dream Team Bros sur 3DS
Malgré une année 2013 spéciale “Year of Luigi” pour fêter les 30 ans du plombier au haut vert, c’est une nouvelle fois par paire, que les frères Bros ont fait leur retour cet été dans cette espèce de RPG pour un 4ème épisode, mais un premier sur 3DS. Cette fois-ci, Luigi sera la star notamment lorsqu’il tombera de sommeil lors d’une simple balade au tout début de l’aventure, dans laquelle cette connexion avec Morphée se révèlera être l’accès à un royaume onirique. C’est avec ce scénario loufoque que les divers pouvoirs de Luigi, réveillé ou endormi, seront capitaux dans la résolution des soucis de l’île Koussinos. Dans un univers toujours aussi coloré que drôle, grâce à une traduction au poil (de moustache) mais soumis à des dialogues parfois longs, cette mise en avant de Luigi face à son frère superstar en fait le meilleur opus de la série, malgré un côté RPG pas assez développé et une difficulté anecdotique. La bonne trentaine d’heures à parcourir pour atteindre le but finale, révèle son lot de (petites) surprises bien intéressantes.

P’tite note : 4/5 (p’tit test réalisé par JohnCouscous)

PtitsCouscous7CHitman HD Trilogy sur PS3
Cette année encore, les consoles de salon ont eu leur lot de remake / portages / compilations. L’agent 47 n’a pas échapé à la règle, en voyant débarquer cette compilation de 3 titres regroupant Silent Assassin, Contracts, et Blood Money, sortis respectivement en 2002, 2004, et 2006. Première question : Pourquoi le premier épisode est-il aux abonnés absents ?
On commence par Silent Assassin, et on découvre amer un gameplay bien plus ridige que ce qu’il se fait aujourd’hui, et le faible lissage HD ne suffira malheureusement pas à (re)donner trop envie de se plonger dedans. Contracts se voulait légèrement plus sombre dans son ambiance, mettant plus facilement en haleine car lui même remake du premier Hitman (ah donc c’est pour ça !?…), et dans un style graphique viellot mais déjà plus évolué. Finalement, l’intérêt de galette sera de retrouver le héros rasé au code barre tatoué sur la nuque agir dans Blood Money. En effet, la variété des missions comme celles des différentes actions à effectuer prouvera la belle évolution atteinte grâce à cet épisode.
Quelques mois après la sortie du dernier en date Hitman : Absolution, cette compilation n’apporte rien de neuf, mais à le mérite de proposer une session de rattrapage aux plus jeunes, comme aux plus anciens ayant ratés les sorties à l’époque, malgré des bugs d’origines n’ayant pas été corrigés. Vu le prix affiché à la sortie, ou l’actuel (entre 15 et 20 euros), on se permettra de ne pas être plus exigeant.

P’tite note : 3/5 (p’tit test réalisé par JohnCouscous)

PtitsCouscous7DPES 2014 sur PS3
“Et c’est la même chanson !” chaque année entre FIFA et PES. La PS1 avait vu la domination de FIFA, puis c’est PES qui a pris le relai grâce à la PS2 (console la plus vendue au monde !), mais depuis la PS3, FIFA est de retour sur le devant de la scène. Clairement Konami a fait le bon choix stratégique de revoir complètement son moteur pour cet opus PES 2014, mais c’est non sans surprise qu’il faut le voir comme un épisode de trasition, de renouveau. Ayant eu la chance de participer au tournoi presse pour le lancement de nouveau Pro Evolution Soccer (et de terminer 3ème, rappelons-le ;)), j’ai pu retrouver des sensations d’époque découvertes lors de mes quelques tournois en PES League sur PS2, mais j’ai aussi pu retomber sur des bugs récurrents à la série, pour laquelle on sent les différents choix fait en terme de gameplay. Un jeu moins rigide, un moteur qui semble n’être qu’à ses débuts, mais du coup des bugs de défenses trop laxistes (notamment sur les gardiens) empêche le trop grand réalisme.
Je ne parle même pas du côté graphique où les écarts entre les modélisations restent considérables avec FIFA et trop peu de joueurs sont vraiment bien faits.
Malgré une nouvelle victoire écrasante de FIFA sur son éternal rival PES, on sent que le pari tenté cette année pourrait payer à partir de PES 2015, mais le chemin reste long. Quoi qu’il arrive, j’ai déjà hâte de voir le futur combat sur PS4, pour un retour de PES en leader ?… 😉

P’tite note : 2,5/5 (p’tit test réalisé par JohnCouscous)

À très vite pour de prochains nouveaux P’tits Couscous.

[TEST] Les P’tits Couscous #7
Étiqueté avec :                                                                        

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :