Après le premier lot de jeux découverts à la Gamescom 2019 que je vous présentais la semaine dernière, voici une 2ème fournée !

C’est parti pour cette nouvelle série de 8 jeux, là aussi avec des titres auxquels j’ai majoritairement joué, sauf quand je le préciserai. Il y a, là aussi, du gros comme du petit, mais il y a de belles choses.

Cyberpunk 2077 (Trailer dispo ici)
On commence tout de suite par un très gros titre, sans doute celui qui présentait le plus d’attente chez les joueurs et journalistes de cette Gamescom, et il s’agit d’un titre qu’on ne présente plus : Cyberpunk 2077. Tout comme en 2018, j’ai du pu commencer une de mes trois journées du salon par cette présentation chez CD Projekt Red, sauf que j’ai quand même moins eu l’effet wahou de l’an dernier. Tout d’abord parce qu’il y avait moins le côté entièrement nouveau du monde que l’on pouvait parcourir, mais aussi parce que les ambitions techniques ont (logiquement) été revues à la baisse, sans doute parce que l’an dernier on ne savait pas vraiment encore sur quelle génération de consoles cela allait sortir. La seule chose qui n’a pas changé, c’est mon envie de me plonger dans cet univers dès sa sortie, notamment grâce à la nouvelle phase de gameplay qui nous a été présentée, dans ce monde toujours aussi incroyablement riche !
Sortie prévue : 16/04/2020 (sur PC, consoles et Stadia)

Shovel Knight (Trailer dispo ici)
Aaaah, Shovel Knight, mon amour ! Mon GOTY 2015 est de retour, et pas juste dans un (désormais) traditionnel DLC dans lequel on incarne un nouveau boss du jeu d’origine (King Knight), mais aussi pour 2 autres nouveaux jeux. Le premier, c’est Shovel Knight: King of Cards où on va parcourir un mode histoire pour faire des combats de cartes. Le second, c’est Shovel Knight Showdown, et là on passe plutôt par un jeu à la Smash Bros. Dire que tout ceci va (une nouvelle fois) être entièrement gratuit, et disponible sur une majorité des plateformes sur lesquelles sont déjà sortis les précédentes extensions, à part sur PS Vita (snif !) et 3DS. Fun fact, le RDV pris à la Gamescom m’a permis de me rendre compte que je n’avais jamais fait Spector of Torment, erreur réparée depuis !
Sortie prévue : TBA (sur PC et consoles)

Pass the Punch (Pas de trailer disponible)
On passe désormais à une toute nouvelle licence, et il s’agit d’un beat’em up en 2D, dans lequel on incarne un personne, accompagné de son side-kick était tout simplement un autre personnage du jeu. Dans Pass the Punch, seuls 4 personnages sont disponibles (pour l’instant), et il existe aussi un mode solo faisant office de tuto, mais la prise en main est relativement simple car les combinaisons de touches restent globalement les mêmes. C’était fun et agréable à prendre en main, mais j’espère qu’il y aura plus de perso que ça par la suite, car cela me parait peut-être un peu trop léger pour un jeu du genre. A suivre.
Sortie prévue : Fin 2019 (sur PC et consoles)

XIII (Teaser dispo ici)
Pour le coup, je n’ai pas joué au remake de XIII, car il s’agissait d’une présentation en hands-off, mais j’ai pu apercevoir dans une vidéo de 10 minutes quel était l’état d’avancement de ce remake plutôt bien accueilli par les dans depuis son annonce. Cela dit, j’ai (pour l’instant) trouvé l’univers encore un peu vide, mais le boulot déjà réalisé donne envie de voir la suite. Je n’avais pas connu le jeu à sa sortie originale, mais je pourrais être client de ce remake.
Sortie prévue : 2020 (sur PC et consoles)

Resort (Trailer dispo ici)
Resort, un nouveau walking simulator dans une ambiance à la Firewatch ? Oh oui ! Mais j’ai pourtant trop vite été déçu par le manque de finition du titre. La caméra était complètement à la ramasse et le gameplay sans doute pas assez soigné. Forcément gêné de ne pas pouvoir poser la manette et partir sur un autre stand, j’ai pris le temps d’aller au bout de la démo, mais sincèrement, en l’état je n’ai pas vraiment envie de donner suite. Après, on ne sait jamais, mais bon…
Sortie prévue : TBA (sur PC, dans un premier temps)

Bee Simulator (Trailer dispo ici)
Je pense que trop peu de gens à mon goût ont fait l’effort de prendre RDV pour aller découvrir ce Bee Simulator, et pourtant c’était une jolie expérience. On y incarne une abeille (oh surprise) dans ce jeu qui est tout sauf un GOAT Simulator like, et on navigue plutôt dans une expérience instructive, où on a pour mission d’aller (par exemple) aider les siens pour récolter du pollen. Le jeu n’a rien de violent et propose des choses un peu plus variées, jusqu’à parfois même interagir avec les humains, en allant jusqu’à l’action la plus violente du jeu : creuver des ballons. Fun fact, c’est notamment à cause de ça que le jeu a obtenu un PEGI 7 au lieu d’un 3 auquel on pouvait s’attendre.
Sortie prévue : 14/11/2019 (sur PC et consoles)

Pile Up! (Trailer dispo ici)
C’est le genre de RDV qui m’a donné sourire, ce moment où on a pu rencontrer deux forts sympathiques p’tits français venus d’Angoulême qui pitchaient leur jeu pour la première fois à la presse. Il s’agit d’un jeu se jouant de 1 à 4, avec une jolie intégration du coop (qui peut se faire/défaire à tout moment dans la partie) où chacun incarne un petit carton dans ce platformer / puzzle idéalement inspiré du fabuleux monde de Tearaway. Plutôt que de se prendre la tête à jouer des heures à se prendre la tête, le mode histoire est intelligemment découpé par des scène où on se défoule un peu plus, histoire de se reposer les méninges. Je m’imagine vraiment jouer à Pile Up! avec des potes, et même en solo, finalement. Vivement la sortie !
Sortie prévue : Début 2020 (sur PC)

Paper Beast (Trailer dispo ici)
On termine par un de mes coups de cœurs du salon : Paper Beast ! Dans ce RDV pris juste après celui de Cyberpunk, il n’était pas forcément simple d’accrocher, et pourtant… quelle belle expérience ! J’ai été transporté dans ce grand désert généré de manière procédurale, que l’on prend plaisir à parcourir avec cette espèce de girafe, avec laquelle on semble vivre une relation sensible à celle que j’avais vécu dans The Last Guardian. On ne sait jamais vraiment qui suit qui, et on apprend à jouer avec les éléments, et même les bêtes du décor, et on progresse naturellement, on se laisse complètement guider. Je ne savais pas à quoi m’attendre de cette rencontre avec (le jeu et) Eric Chahi, et j’en ressors avec une très grand sourire qui me donne très envie d’y jouer à la maison. C’est pour ce genre de voyage que j’aime jouer, et que je prendrais plaisir à ressortir le PS VR !
Sortie prévue : 2019 (sur PlayStation VR)

Retrouvez tous mes articles de la Gamescom par ici.

[GAMESCOM 2019] Mes découvertes du salon (2)
Étiqueté avec :                                    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *