D’abord découvert lors de la GamesCom 2014, je n’étais pas emballé plus que ça à l’idée de me plonger pleinement dans The Talos Principle. Mais vous savez quoi ? Cela aurait été une bêtise de passer a côté.

TheTalosPrinciplePS4-0Théorème de Talos
On commence par ouvrir la boite, qui a pour couverture un bébé chat dans les bras d’un robot, et on commence à se demander ce qu’il peut nous arriver. Ce petit OVNI développé par Croteam (Serious Sam) et distribué par Devolver Digital (Broforce, Hatoful Boyfriend, Hotline Miami), initialement débarqué sur PC, fait désormais son apparition sur PS4. Dans ce FPS, dans lequel on ne shoote pas, nous incarnons donc un robot qui sera amené à résoudre des casses-tête afin d’obtenir des pièces de puzzle (pour ne pas dire de Tetris), elles-mêmes utiles à ouvrir de nouvelles portes qui vous offriront tantôt un pouvoir, tantôt l’accès à un ascenseur… Attendez, qui n’a pas compris ? Retenez juste qu’il s’agit là d’un enchaînement de « petites » énigmes, où il faudra jouer avec certains des éléments du décor pour bloquer des ennemis, ou encore déclencher des interrupteurs grâce à des faisceaux lumineux. Finalement assez simple la plupart du temps, il vous manquera parfois la petite explication supplémentaire pour vous permettre d’avancer. Et puis, même si c’est vrai qu’on ne sait pas vraiment pourquoi on a atteri là au début, ça n’est finalement pas le plus important.

TheTalosPrinciplePS4-1

Talos court, je suis coincé !
Les mondes sont représentés sous forme de petites « îles » sur lesquelles on accède via un téléporteur situé dans l’espèce de hub qui les rassemblent. Ces mondes seront entrecoupés d’interactions avec un ordinateur sur lequel on voit que les créateurs du jeu ont voulu y laisser une touche d’humour (de développeur) pour casser un peu la routine. Obligatoires pour avancer, les pièces de puzzle sont plus simples à trouver que les étoiles situées dans une zone non définie sur l’ile, mais seul le vrai collectionneur se prendra au jeu. Les décors sont plutôt bien modélisés tout en étant assez simplistes. On a l’impression d’être un décor d’un temps olympien, allant en contradiction avec le côté plus futuriste des robots. La bande son ne m’a quant à elle, pas vraiment marqué, et il faut plutot compter sur son envie de résoudre les énigmes pour être pris au jeu.

TheTalosPrinciplePS4-2

Trophées
Un platine d’une difficulté correcte, qui prendra évidemment plus de temps si on ne souhaite pas consulter un guide pour collecter les étoiles. En tout cas, le platine peut vous prendre autour de la bonne vingtaine d’heures.

Trophée Platine Trophées Or Trophées Argent Trophées Bronze Voir la liste des trophées pour The Talos Principle Trophées Bronze Trophées Argent Trophées Or Trophée Platine

TheTalosPrinciplePS4-3

Et donc ?
En apparence un peu particulier, The Talos Principle se veut finalement être un bon mélange entre déplacement à la première personne et casse-tête prenant. À réserver à un public un peu patient.

Note : 7,5/10 (test réalisé par JohnCouscous)

[TEST] The Talos Principle sur PS4
Étiqueté avec :                                            

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *