Déjà 27 éditions pour ces P’tits Couscous, et encore une fois un bon mélange de jeux aussi originaux qu’intéressants. Si je vous parle d’éléphant, de charriot, et de pigeons ?… C’est parti pour 3 nouveaux avis sur des jeux joués tout récemment !
LesPtitsCouscous27A
Tembo The Badass Elephant sur PS4
On commence en force avec Tembo, un éléphant complètement Badaaaaass ! Sous ses allures de jeu moitié plateformes, moitié beat’em’all, vous dirigez un éléphant très souple, car capable de courir vite, mais aussi de sauter, rouler-bouler, etc. Équipé tel Rambo, Tembo est venu libérer son pays en tapant sur tout ce qui bouge. En plus de constituer vos réserves de cacahuètes, où chaque groupe de 300 représentera une vie, Tembo évolue un univers coloré, et cartoonesque, où les influences vont bon train rappelant Sonic ou autre Donkey Kong. Coriace dans son gameplay, il faudra vite se calmer avant de faire les niveaux comme un bourrin. Bien que le premier soit très simple, les 17 suivants requière une approche différente, et une dextérité imposante. Bref, on meurt vite, et tuer (et surtout trouver) tous les méchants ne sera pas une mince affaire, et une petite dizaine d’heures de jeu se profilent si vous souhaitez tout collecter. D’ailleurs, attention de ne pas rusher, car certains niveaux ne seront débloqués qu’en fonction de vos perfs précédemment réalisées. Bref, il faudra être tantôt bourrin, et tantôt agile avec Tembo !

P’tite note : 3/5 (p’tit test réalisé par JohnCouscous)

LesPtitsCouscous27B
Chariot sur Wii U
On continue avec le jeu le plus « normal » des 3 (quoi que…), et il s’agit de l’adaptation de Chariot sur Wii U. Plutôt qu’un Chariot, il s’agit là d’un cercueil à roues d’un ancien roi que vous allez devoir guider dans les 24 niveaux que vous propose cette aventure. Tout l’intérêt de ce gameplay sera dans la gestion de ce charriot qu’il faudra faire descendre (souvent) ou monter (parfois), tout en jouant avec une corde, mais surtout avec la physique, très peu permissive quand même, du boulet qu’est votre chariot. Du coup, et ça n’est pas forcément un mal, la difficulté se veut assez coriace à cause de cette maitrise obligatoire du chariot, mais cela pourra repousser les gamers occasionnels. Malgré un design aussi mignon que réussi (j’adooooore les persos !), on viendra assez rapidement à s’ennuyer, avec des morceaux de niveaux et des mécaniques qui se répètent un peu trop souvent. Pour varier un peu plus le gameplay, il sera possible de d’équiper d’objets, comme par exemple la laterne qui sera là pour vous éclairer dans les endroits trop sombres. Si vous avez la patience d’aller jusqu’au bout, seul ou à deux joueurs offline, la partie collecte rendra la durée de vie finalement assez conséquente. Finalement intéressant, mais un peu trop répétitif.

P’tite note : 3/5 (p’tit test réalisé par JohnCouscous)

LesPtitsCouscous27C
Hatoful Boyfriend sur PS Vita
On termine sur une touche complètement WTF avec Hatoful Boyfriend, qui débarque sur les consoles PlayStation après avoir chamboulé les joueurs PC en 2011 déjà, et dont une suite est déjà prévue. Pendant les 10/15 premières minutes de jeu, j’ai commencé par me demander pourquoi je l’avais lancé, et puis j’ai appris à apprécier les histoires farfelues d’une jeune pigeonne, à qui vous allez devoir faire trouver l’amour lors de votre scolarisation à la Pigeon Academy… Non non, restez avec moi tout est normal ! Il s’agit surtout d’un jeu composé essentiellement de textes (ouais, un visual novel !), où différents choix s’offriront à vous, afin de radicalement changer chacune de vos parties, qui dureront à peine une heure à chaque fois. C’est bien car c’est assez court, mais la rejouabilité est énorme. Je l’ai pour l’instant terminé 4 fois, mais j’ai bien envie de voir ce qui peut se passer avec les autres scenarii ! En tout cas, on aurait aimé avoir un peu plus de choses à faire, et même si Hatoful Boyfriend 2 sera peut-être là pour apporter son lot de nouveautés, ce premier épisode vaut le mérite d’être essayé… 😉

P’tite note : 3,5/5 (p’tit test réalisé par JohnCouscous)

À très vite pour de prochains nouveaux P’tits Couscous.

[TEST] Les P’tits Couscous #27
Étiqueté avec :                                        

3 pesnées sur “[TEST] Les P’tits Couscous #27

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *