Après une autre grande licence Nintendo avec Kirby et le pinceau arc-en-ciel, nous voici de retour dans un joli monde tout plein de couleurs avec Yoshi’s Woolly World !

YoshisWoolyWorldWiiU-0Ah, mais ah !
Je vous en avais déjà parlé depuis son annonce lors de l’E3 2014 (vous savez, j’étais même tout exicté à l’idée d’en parler dans une certaine vidéo…). Ce jeu, développé par Good Feel, également auteurs de Kirby au fil de l’aventure, verra le méchant Kamek (non, aucun lien de parenté avec la famille verte de Dragon Ball !) venir s’emparer de la quasi totalité de la laine que compose le monde de Yoshi, à l’exception de 2 de nos p’tits dinos. Ouf, coup de chance, leur courage est assez vaillant pour y trouver un (enième) prétexte pour sauver le monde, mais aussi pour y lancer un mode 2 joueurs d’entrée. Pour retrouver du fil (à retordre), il suffira d’enchainer les niveaux, pour récupérer vos amis possédant chacun ses couleurs farfelues.

Poeuf-lote de laine
Tout l’intérêt du jeu, dans lequel Mario est totalement absent (ça fait du bien, parfois !), sera dans l’utilisation de la laine. D’un côté, les traditionnels oeufs d’un Yoshi’s Island ont été remplacés par des pelotes de laine pour ainsi attaque les ennemis ou collecter des objets, de l’autre il faudra apprendre à vous frayer un passage en déroulant le fil avec votre longue langue. Rien de sale, je vous rappelle qu’on est en PEGI 3 ! Bien sûr, tout ceci est hyper kawaï, mais il faut reconnaitre que la texture de la laine est très bien exploitée, aussi bien dans sa mignonité que dans ses défaults. Bah oui, les fils qui dépassent ça peut arriver sur le pull de mamie, mais ça sera surtout pratique de voir qu’il y a peut-être un autre chemin par ici 😉
Une fois n’est pas coutume, les Amiibo sont utilisables afin d’avoir un second Yoshi à l’écran (une majorité des figurines est compatible), dans le cas où vous souhaiteriez quelque chose d’encore plus facile. Les Amiibo créés pour ce jeu sont d’ailleurs très sympa, car ils ressemblent plus à des petites peluches dans lesquels ont auraient implantées une petite puce NFS à l’arrière. Ils se sont vendus comme des petits pains, et j’ai eu de la chance de récupérer les 3 dès la sortie !

YoshisWoolyWorldWiiU-1

Banjo & Yoshi
En plus d’être tous assez différents avec leurs propres histoires et évolutions, les niveaux sont colorés, beaux, et là on regarde vraiment l’écran HD pour en profiter (désolé, ce point m’avait un peu gâché le jeu sur le dernier Kirby). Malgré le déplacement en scrolling horizontal, tous les décors sont très bien représentés en 3D, à commencer par la map, mais on reste tout de même un tout petit peu sur notre faim. En effet, on aurait peut-être apprécié avoir un peu plus de profondeur dans les niveaux, pourquoi pas quitte à faire évoluer notre héros sur plusieurs plans, comment savent le maitriser les Little Big Planet. J’ai particulièrement apprécié la bande son avec ses p’tits airs de banjo hyper fun et agréables aux oreilles. C’est entraînant, et c’est le genre d’antidépresseur idéal après une journée intense.

YoshisWoolyWorldWiiU-2

Facile ne meurt jamais
Grâce à sa cinquantaine de niveaux répartis dans 6 mondes, on ne peut qu’apprécier la longévité du titre qui se voudra cependant trèèès accessible. Les gemmes que vous collecterez le long de vos parties, pourront notamment vous permettre d’acheter des bonus “anti-boulet”. “Ne jamais tomber dans un trou” ou encore “Considérer le niveau comme terminer” sont 2 exemples qui prouvent que même facile, on peut faire encore plus simple. Si on prend le cas des boss, un très simple pattern à identifier, et à ré-exécuter 3 fois, vous suffira à vous faire accéder au monde suivant. Fort heureusement, et comme dans beaucoup de jeux Nintendo, la partie collectible demandera plus de challenge, vous imposant une collecte à 100% d’un niveau quasi impossible au premier passage. En effet, le titre met l’accent sur une intéressante phase d’exploration, afin de tout collecter, comme les yoshis, les niveaux (bonus) ou les tampons Miiverse.

YoshisWoolyWorldWiiU-3

Et donc ?
Un fun, joli, agréable, et facile. Yoshi’s Woolly World s’avère être un bon jeu de plateformes, sans grande ambition mais avec une belle réalisation. Grâce à ses Amiibo ultra-cute, il sera plus facile de craquer, et chaque joueur devrait y trouver son compte, quelque soit son niveau.

Note : 7,5/10 (test réalisé par JohnCouscous)

[TEST] Yoshi’s Woolly World sur Wii U
Étiqueté avec :                                            

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :