Qui ne connaît pas Kirby, la boule (rose) la plus rentable de chez Nintendo ? Cette dernière est de retour, pour la première fois sur Wii U, dans Kirby et le Pinceau Arc-en-ciel.

KirbyPinceauArcEnCiel-0Licence to Kirby
1 an après la version Triple Deluxe sur 3DS, la licence revient déjà. Licence qui a la particularité de connaître plusieurs versions depuis sa sortie en 1992 sur Game Boy, mais pour laquelle à chaque fois nous avons le droit à quelque-chose de nouveau, ou presque. En effet, on pourrait surtout parler de différences avant de parler de nouveautés, ce nouveau Kirby n’invente finalement pas grand chose. Le concept est simple : dans un monde privé de couleurs (et d’habitants !) à cause du grand méchant Glaizia, votre but sera de redonner tout son éclat à vos terres, en guidant votre boule rose préférée, dépourvue de jambes, grâce à de petits chemins en arc-en-ciel. À l’instar de l’épisode DS Kirby : Le Pinceau du pouvoir sorti 10 ans plus tôt, il suffira de tracer vos “routes” grâce la légère pression de votre stylet sur le gamepad de votre Wii U. Vous remarquerez alors qu’il ne sera pas possible d’engloutir vos ennemis comme à l’accoutumée, mais cela ne vous empêchera pas pour autant de vous transformer. Par exemple, après 100 étoiles collectées, vous pourrez grossir en mode Star Dash jusqu’à en exploser certains blocs jusqu’alors incassables, mais ce sont surtout les univers des niveaux qui vont décider de votre état. Que ce soit pour franchir une montagne, bloquer un obstacle, ou encore vous déplacer dans l’eau, votre stylet deviendra votre plus grand guide. Là où on peut être rapidement désappointé, c’est lorsqu’après une très jolie introduction, on se rend compte que l’on passe la majorité de son temps les yeux rivés sur son gamepad…

KirbyPinceauArcEnCiel-1

Des fils et défis
…alors que la qualité des effets pâtes à modeler, lui aussi déjà vu, donne quelque chose de franchement agréable sur votre belle télé. C’est frustrant ! Peut-être aurait-il fallu varier un peu plus le gameplay pour éviter de passer les 3/4 de son temps à regarder les bulles de votre protection mal posée sur votre mablette… Comment ça c’est mon problème ? 😀 Quoi qu’il en soit, ce que vous êtes sûrs de ne pas rater, c’est la qualité des musiques, dont certaines remixées, à condition de jouer avec le son de la télé, une fois encore.

De manière générale, les niveaux proposés sont très faciles, peut-être à cause d’une action sans doute un peu trop lente, même si les roulades sur vos tracés sont parfois légèrement capricieux, on sent que le public visé reste les tout petits. Cela ne vous empêchera pas d’utiliser, dans la limite d’une fois par jour, l’un des Amiibo parmi Kirby, le roi Dadidou et Meta Knight, dans le cas où vous auriez réussi à les trouver, à prix raisonnable bien sûr. L’idée sera de débloquer un bonus par jour, comme si vous aviez ramassé les 100 étoiles. Le jeu est assez court, à moins que l’objectif de réussir 100% de collecte pour obtenir tous les défis vous fasse envie, mais si seulement Nintendo avait mis des trophées… 🙂 D’ailleurs en parlant de défis, ils varient un peu de l’histoire principale et vous demanderont un peu plus de skill, en utilisant vos réflexes souvent dans un temps limité, et le gamer acharné s’y intéressera plus facilement.

KirbyPinceauArcEnCiel-2

Et donc ?
C’est joli, d’anciennes idées sont bien exploitées, mais on passe à côté d’un joli design à cause d’une utilisation trop intense du stylet sur le gamepad. Un jeu sympathique à faire, mais qui ne marquera pas toute une génération.

KirbyPinceauArcEnCiel-3

Note : 6,5/10 (test réalisé par JohnCouscous)

[TEST] Kirby et le Pinceau Arc-en-ciel sur Wii U
Étiqueté avec :                                        

2 pesnées sur “[TEST] Kirby et le Pinceau Arc-en-ciel sur Wii U

  • 29 mai 2015 à 0 h 29 min
    Permalien

    C’est une merveille comme seul Nintendo c’est le faire . beaucoup plus jouable que la version DS au même principe du stylet . Les musiques , les graphismes , les bruitages sont aux top .

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :