Les sorties se font rares sur la console 3DS, à moins que je ne sois devenu trop exigent. Après un excellent remake avec The Legend of Zelda – A Link Between Worlds, la portable de Nintendo a un peu pris la poussière. Yoshi’s New Island mérite-t-il de la nettoyer ?

YoshisNewIsland3DS-0

Cuir, cuir, cuir, moustache !
Si on devait décerner la palme du plus grand manque d’originalité, Nintendo raflerait sans doute la mise avec une quasi-totalité des suffrages tant on se bouffe du remake à toutes les sauces ! C’est donc sans surprise qu’on voit à nouveau débarquer bébé Mario, qui sera transporté de Yoshi en Yoshi (oui, en fait il y en a tout plein !) afin que le futur moustachu à la casquette rouge puisse retrouver celui à la casquette verte. Une bien triste façon de fêter la fin de la « Year of Luigi » s’étant terminée quelques jours après la sortie de nouveau jeu 3DS. D’ailleurs, j’avais eu l’occasion de tester une démo il y a quelques mois, et je n’avais pas forcément été convaincu à l’époque, sans trop savoir pourquoi.

Chérie, j’ai rétréci Mario !
Quasiment 20 ans après la sortie du titre original sur Super Nintendo, on reprend très rapidement ses marques avec les différentes possibilités qu’offre la manipulation du kawaï dinosaure vert, pour le plus connu d’entre-eux. Pas vraiment de barre de vie, mais le moindre contact avec un ennemi autre qu’une attaque, entraînera l’éloignement du bébé avec son porteur, et le décompte de « score » ne devra pas atteindre 0, sous peine de repartir au précédent check-point. Ce compteur peut progressivement remonter à 10 après récupération du petit être humain en couche-culotte, mais il est possible de monter à un maximum de 30, score à viser dans le but de viser un 100%. En plus de ça, chaque ennemi gobé peut se transformer en oeuf, qu’il sera possible de lancer grâce à un viseur, afin de tirer sur un ennemi, ou tenter de ramasser un objet non-accessible via la trajectoire empruntée. Ce dernier est également capable de réhausser son saut en « pédalant » un peu dans le vide, mais il pourra parfois se transformer en véhicule (hélico, montgolfière, etc.) dans certains morceaux de niveaux. Tout ceci est original oui, mais surtout identique à la version 16 bits, avec la particularité d’utiliser la fonction gyroscopique de la console, histoire d’apporter une (pseudo) nouveauté.

YoshisNewIsland3DS-1

87 lifes left…
Comme une majorité de titre de chez Big N, Yoshi’s New Island est plutôt joli, coloré et assez varié d’un monde à l’autre. On prend plaisir à découvrir les 6 x 8 niveaux, dans chacun desquels il faudra terminer avec un compteur de 30 étoiles (votre « barre de vie »), 20 pièces rouges (cachées derrière les jaunes, vous incitant à toutes les ramasser), ainsi que les 5 fleurs (souriantes), mais pas forcément tout en un unique passage. Disons le tout de suite, si vous êtes un mordu des jeux de plateformes, je vous conseille très fortement de récupérer tout ce qu’il est possible de collecter, car terminer les niveaux sans préoccuper de tout ça m’a paru très rapidement ennuyeux… Certes, il faut plutôt voir ce jeu accessible à toute la famille, les (hard)core gamers se rabattront bien plus logiquement sur Donkey Kong Country Returns 3D (enième remake) sorti un an plus tôt.

Outai, trésoroutai ?
Bien qu’accessible, la progression dans les mondes s’enchaîne mais parait nettement trop répétitive. J’ai clairement eu du mal à jouer plus de 3 niveaux lors d’une même partie, et je peux même dire sans mâcher mes mots que : je me suis fais chier ! Alors heureusement, j’ai eu envie de pousser un peu, pour essayer de débloquer des niveaux supplémentaires, seul lot de consolation un peu vicieux, car n’arrivant qu’après quelques recherches hasardeuses lors d’une chasse aux collectibles. C’est assez surprenant, mais à l’époque de la première version du titre, et même lors de la (déjà) réédition sur Game Boy Advance, je n’avais pas senti un ennui aussi profond. Pourtant j’adore Yoshi, son univers, et son gameplay… Mais quand ça ne prend pas, ça ne prend pas !

YoshisNewIsland3DS-2

Et donc ?
Joli, accessible, et sympathique pour le côté positif, mais aussi réchauffé, ennuyeux, et répétitif à mettre de l’autre côté de la balance. Malheureusement ce Yoshi’s New Island ne m’a pas du tout convaincu en dépit de bons souvenirs remémorés. Il pourrait convenir à de jeunes enfants en pleine découverte du magnifique genre qu’est la plateforme, ou pour les plus grands mais à un petit prix seulement.

YoshisNewIsland3DS-3

Note : 5,5/10 (test réalisé par JohnCouscous)

[TEST] Yoshi’s New Island sur 3DS
Étiqueté avec :                                

2 pesnées sur “[TEST] Yoshi’s New Island sur 3DS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *