Cela faisait un long moment que je vous en parlais sur le blog, mais l’année 2016 a été la bonne pour enfin le voir débarquer. LastFight est déjà dispo dans ton salon, tu peux déjà inviter 3 potes et commander des pizzas !

lastfightps4-0La drogue, c’est mal !
Certes, le jeu est déjà dispo sur Steam depuis le mois de mai, sur PS4 depuis fin septembre, et depuis le mois dernier sur Xbox One, mais il n’est jamais trop tard pour en parler. Au cas où tu n’avais pas pris le temps de regarder le premier épisode de Akoitujou dans lequel on parlait du jeu en Let’s Play, il faut savoir qu’à la base c’est un jeu issu de la BD (ou plutôt du manga) LastMan, édité depuis début 2013 et dont 9 tomes sur 12 sont déjà parus. Pour pitcher un peu plus le jeu, il s’agit là d’un jeu de versus fighting, en 2 contre 2 (au maximum) développé par Piranaking, dans lequel on est amené à se balancer des éléments du décor dans la tronche jusqu’au K.O de l’équipe adverse. Les vieux (comme moi) auront évidemment reconnu la forte influence (assumée) d’un Power Stone, dans lequel on fait la même chose, et où on se bat pour récupérer 3 gemmes dans l’arène, afin de se transformer temporairement en un être plus fort, au pouvoir dévastateur. Dans LastFight, ces gemmes ont été remplacés par des Anitrans, sorte de (fausses) drogues qui ont l’effet de vous métamorphoser en l’un des 4 Death Dealer, des êtres surpuissants mais avec là aussi un temps limité.

Lorsqu’on commence une partie, et c’est d’autant plus vrai quand il y a 4 joueurs, il faut tout de même un petit temps d’adaptation, car il se passe pas mal de choses à l’écran. Malgré un nombre de boutons assez léger, le jeu n’en est pas moins technique, et une fois cette prise en main passée, c’est là qu’on commence vraiment à s’éclater entre potes Le fait de bloquer au bon moment (action appelée un « perfect block »), vous permettra par exemple de récupérer un peu de vie, visible par une bulle rouge au lieu de bleue autour de vous, et il en est de même pour le dash.

lastfightps4-1

Relever son copain, c’est bien !
Bien que déjà fun en 1v1, le jeu se savoure essentiellement en 2v2, car c’est à moment là que s’ajoute la possibilité du team play, avec notamment la possibilité de se refiler les Anitrans ramassés, mais aussi d’aller relever son pote en cas de K.O, même si vous viendrez par (re)diviser votre vie par 2, en sauvant celle de votre partenaire, tout en s’occupant de jouer avec les morceaux fixes de certains décors, qui peuvent même taper les ennemis à votre place.

Il existe un mode histoire solo, dans lequel on peut incarner l’un des deux seuls héros également présents dans la BD, à savoir Richard Aldana ou Duke Diamonds, mais le scénario s’avère anecdotique (classique comme dans un Super Mario, du genre « il faut sauver ma meuf ! ») voir complètement WTF , et ne sera là que pour enchaîner les combats avec tous les protagonistes du jeu, entrecoupées par quelques jolies planches dessinées par Bastien Vivès. Pour le reste, il faut savoir que dans les mois qui ont séparé la sortie PC du titre avec celle sur consoles, de nouveaux modes de jeu ont vu le jour (patchés sur PC depuis), tels que Compétition (un faux mode de jeu en ligne dans lequel on affronte des JeanMichel72), Infini (où il faut aller le plus loin possible avec sa seule barre de vie) ou encore Flipper (où seuls les dégâts provoqués par la boule de la couleur de votre équipe seront validés). Les 9 (+1 bonus) charismatiques persos sont presque tous funs à jouer, dans les 8 différentes arènes disponibles, et le tout se fera dans une ambiance bien punchy où les amateurs de musique éléctro devraient apprécier, car la bande son a été réalisée par 2080, un artiste français connu dans le milieu.

lastfightps4-2

Trophées
Je peux dire que je suis particulièrement fier de cette liste, tout simplement car on l’a créée avec des copains, et vous verrez qu’elle est bourrée de références… on en parle quand vous voulez -(en privé) ! Malheureusement, certains trophées semblent bugués et le platine ne peut pas encore s’obtenir, visiblement. (Les soucis ont été remontés à l’équipe de devs, en espérant qu’ils puissent corriger ça).

Trophée Platine Trophées Or Trophées Argent Trophées Bronze Voir la liste des trophées pour LastFight Trophées Bronze Trophées Argent Trophées Or Trophée Platine

lastfightps4-3

Et donc ?
Pour un prix raisonnable de 14,99 euros quelque que soit le support, LastFight trouve tout son intérêt sur ses parties en multi. Avec 3 potes (au moins) un peu adeptes du genre, et une pizzeria pas trop loin de chez vous, et l’alchimie d’une bonne soirée gaming devrait bien prendre. Adepte des jeux solos, vous pouvez passer votre chemin.

Note : 7/10 (test réalisé par JohnCouscous)

[TEST] LastFight sur PS4
Étiqueté avec :                                                

Une pensée sur “[TEST] LastFight sur PS4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *