Hier, j’avais rendez-vous sur les Champs afin de me rendre dans la boutique officielle Adidas, avant de monter dans un bus vers une destination inconnue.

AdidasAllinOrNothing-0
Les bus démarrent et bon nombre d’invités se demandent quel sort leur est réservé, l’info ne semblant pas avoir fuité. On prend le périph, on dépasse le Stade de France, on sort dans le nord de Paris, mais on ne semble pas non plus se diriger vers un Five ou un Urban Football. On est sur le point de se rendre dans une décharge, et la présence d’un service de sécurité de part et d’autre du bus laisse penser que la destination semble être atteinte…

Attendez, une décharge ? Mais on est là pour chercher un ballon dans une voiture détruite ? Un petit hangar semble pourtant avoir été aménagé pour l’occasion, avec des bancs et une estrade afin de tenir une conférence de presse, ce qu’a pu faire un représentant de chez Adidas, après une petite vidéo rassemblant d’excellentes images basées sur les précédentes coupes du monde de football.

Lors de cette conférence, on comprend très vite le positionnement de la marque aux 3 bandes pour ce mondial de football au Brésil, jugez plutôt :

AdidasAllinOrNothing-1

Plus grosse campagne de tous les temps pour la marque.
– Budget média 3 fois plus important par rapport à la coupe du monde 2010.
– …dont un budget digital 5 fois plus important.
42% de parts de marché.
– Une estimation de 15 millions de ballons Brazuca vendus d’ici la fin de la compétition.
9 équipes sur 32 équipés par Adidas, dont l’Espagne, l’Argentine, l’Allemagne, le Japon, etc.
45% des joueurs du mondial porteront des chaussures à 3 bandes !
– Un slogan est lancé… Allin or nothing !

Bref, ces quelques chiffres prouvent bien le leadership de la marque, qui avait convié un bon paquet d’invités dans un autre hangar aménagé, dans lequel se mélangeaient presse, blogueurs, ou autres journalistes liés au monde du foot ou du sport, tels que Pierre Ménès, Hervé Mathoux, Grégoire Margotton, mais aussi des sportifs tels que Nicolas Batum ou Sylvain Wiltord.

AdidasAllinOrNothing-2

Vint le moment tant attendu, ou les portes arrières ont été ouvertes et nous étions conviés pour découvrir LA surprise par Adidas.
Après quelques minutes d’attentes, les lumières éclairaient une reconstitution du bus de 2010 à Knysna, dans lequel nous (les supporters français) avions vécu un des pires moments lors d’une compétition mondiale : Les joueurs refusaient de descendre du bus !

Dans le but de créer le buzz, Adidas a voulu détruire le bus, mais surtout enterrer cet échec cuisant de la dernière compétition de manière significative. Une grue située juste à côté avait pour simple but de complètement le déchiqueter, ce qui était plus impressionnant. Je me souviens notamment du moment où le bus était aggripé en suspension par l’arrière, et sa chute sur le sol a créé de grandes ondes de vibrations. Les réactions commencent forcément à se faire ressentir depuis hier soir. Certains (dont moi) trouvent l’image drôle, d’autres crient au scandale sur le fait d’avoir bêtement détruit un bus… Dans ce cas, on parle des films d’actions type Need for Speed ou tout “l’intérêt” réside dans les cascades ?…

Quoi qu’il en soit, l’équipementier allemand prouve par cette forte image, son envie d’écraser le passé de l’équipe de France en détruisant les mauvais souvenirs d’il y a 4 ans, en y glissant (peut-être) un tacle à son éternel rival à la virgule (oui, Nike), l’actuel équipementier des bleus. Cette année, ça sera tout ou rien : #allin or nothing !

En tout cas, le pari est réussi, le lieu du “crime” était tout trouvé pour cet évènement 😉

[COMPTE-RENDU] Adidas détruit le bus de Knysna !
Étiqueté avec :                                        

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :