Il faut savoir que le trophée platine de Bloodstained: Ritual of the Night a une saveur vraiment particulière, à mi-chemin entre on adore et on déteste !

Trophée platine BloodstainedIl est vraiment difficile d’être ultra positif, pourtant passer à côté d’un Bloodstained serait sans doute une erreur. Si vous aimez les Castlevania et plus particulièrement Symphony of the Night (avec son trophée platine dont je vous parlais par ici il y a peu), je ne peux que vous recommander de foncer vers ce titre.

Né d’un Kickstarter financé 11 fois plus prévu (5,5 millions de dollars pour 500 000 demandés), Koji Igarashi connu pour avoir été assistant réalisateur sur Castlevania: SOTN (pour les intimes) a remis le couvert pour cette nouvelle aventure très fortement inspiré de ce qu’on avait vécu avec Alucard au siècle dernier. Bien qu’on adore ce qui avait été fait à l’époque et qui a très bien vieilli depuis, ce “vrai” Bloodstained (après Curse of the Moon) a des incohérences énormes dans sa progression, son utilisation et même dans ses décors. Je n’ai pas trop envie de tout vous spoiler, mais j’aurais envie de dire “ticket de métro”, “portraits de backers” ou encore “chiens et chats” pour vous laisser imaginer de quoi je parle…

Trophée platine Bloodstained: Ritual of the Night

Platine n°201 : Bloodstained: Ritual of the Night (PS4)
Trophées - JohnCouscous.com

Quelques conseils pour obtenir le trophée platine

Ce platine, je l’ai vécu en 2 temps. La première moitié que j’ai globalement apprécié, et j’aurais clairement regretté de ne pas faire ce “presque” Castlevania, et ça c’était cool. Mais ce qui m’a le plus dérangé, c’est surtout la seconde partie de mon temps de jeu, où j’ai du farmer pour gagner de l’argent et surtout se faire chier (et je me pèse mes mots !) à aller trouver ou crafter tous les objets du jeu.

Le trophée Collectionneur d’objets vous obligera à regarder où ils se trouvent pour éviter de perdre plus de temps que nécessaire, ou comment les crafter avec certains autres objets compliqués à récupérer. Un autre trophée Démonologue vous demandera aussi d’éliminer les 127 différents monstres du jeu, mais il m’a paru beaucoup moins rébarbatif. N’hésitez pas aussi à jeter un œil sur Un petit coup et Usurpateur qui pourraient être manqués, même s’ils ne sont pas d’une grande difficulté.

À noter que depuis la sortie, certains DLC sur les 13 (treize !) promis sont déjà sortis, mais ils n’apportent pas de trophées supplémentaires, du moins pour l’instant.

Difficulté du platine : 4/10.

Guide utilisé : Celui de PSTHC.

Temps passé : Environ 40 heures.

Trophées - JohnCouscous.com

Pour mon prochain article de trophée platine, je vous parlerai d’un trophée bien particulier, car il s’agira… de mon numéro 10 000 !

Ma trophy card à jour :
Le trophée platine de Bloodstained: Ritual of the Night, je l’adore… et le déteste tout autant !

Mis à jour le

Étiqueté avec :                            

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :