Bien que je n’ai pas souvenir d’avoir déjà parlé de Foul Play lorsque j’avais mis la main dessus à la GamesCom 2013 (et oui, déjà !), il vient de débarquer sur les consoles PlayStation depuis le mois dernier.

FoulPlayPSVita-0Cuir moustache
Initialement, le jeu était sorti sur Steam fin 2013, avant de (traîner à) arriver sur console. Avec son héros le Baron Dashforth, qui semble être né d’un croisement entre le héros du Monopoly et celui de vos boîtes Pringles, nous avons le droit à un beat’em all en 2D bien cool. Notre héros sera accompagné de Scampwick, qui ne peut être incarné que par le joueur 2, dans le cas où vous feriez l’excellent choix de jouer en coop. Je n’ai pas encore pu tester ce mode, mais à voir quelques stream dessus, c’est vrai que c’est très vite fun. Quelque soit le nombre de joueurs, votre rôle sera de partir sur les traces du père du Baron, en chassant les différents démons. Vous serez très vite intrigué par le côté théâtral de Foul Play. En effet, vous évoluerez devant un public comme dans une scène de théâtre ou les décors sont des bouts de cartons rapidement mis à disposition et où le bas de l’écran sera rempli de sièges rouges dans lequel on verra la foule s’agiter en fonction de vos faits et gestes, en bien comme en mal.

FoulPlayPSVita-1

Entre noir et blanc
Une fois cette première bonne appréciation passée, j’ai très vite senti une lassitude en ayant l’impression de toujours réaliser les mêmes actions, à tel point que je n’avais pas spécialement envie de terminer le jeu au départ, mais il y a un petit quelque chose qui m’a motivé, à savoir la collecte des gri-gris. En effet, si vous réalisez les 3 missions proposées par scène (ou sous-acte) vous débloquerez un gri-gri, utile à une progression plus simple, car permettant notamment de mieux réussir des combos. Ces combos permettent notamment d’accélérer votre jauge de niveau, qui vous débloquera de nouveaux coups, le tout pour continuer à satisfaire votre public, et ainsi garder votre jauge de combo élevée… Bref, vous l’aurez compris, il aurait été dommage de s’arrêter au premier tiers du chemin, surtout que le fun vient ensuite de la variation. De plus, l’histoire est entraînante, et les décors varient assez pour éviter une lassitude visuelle. Bien que la direction artistique soit plus que respectable, elle l’est beaucoup moins sur la version PS Vita, qui semble avoir oublié son filtre d’anti aliasing, c’est gênant au début mais je m’y suis fait au bout d’un acte. D’ailleurs, en parlant d’acte, sachez qu’il y en a 5 en tout, tous composés de 5 scènes avec toujours son boss final.

FoulPlayPSVita-2

Combo breaker
À noter qu’il m’a fallu autour de 8 heures pour terminer la trame principale, même si je n’ai finalement réussi qu’à chopper 3 gri-gris, ce qui ne me donnait qu’un choix limité car ils se débloquent dans un ordre pré-défini, quel que soit les niveaux où vous les obtenez, et on ne peut en activer que 2 en même temps au maximum. Dommage qu’il ne soit pas possible de skipper les dialogues une fois l’histoire déjà terminée, ça aurait plus motivant pour refaire les scènes avec des défis non terminés. En tout cas, l’ambiance est juste excellente avec les cris et autres applaudissements du public, qui vous rappellent aussi que vous jouez pour eux. Ce petit côté fun et jamais vu (pour moi en tout cas) donne envie d’assurer les combos les plus fous possibles. Mon record doit se situer autour de 260 pour les amateurs 😉

Trophées
Bien que j’ai obtenu les 2/3 au premier run, je pense que le plus dur reste à venir, et je me dis que certains seront sans doute plus simple à faire à 2 joueurs. Mais les guides parlent de 10 à 20h au total, avec une dépendance à votre skill, évidemment.

Trophée Platine Trophées Or Trophées Argent Trophées Bronze Voir la liste des trophées pour Foul Play Trophées Bronze Trophées Argent Trophées Or Trophée Platine

FoulPlayPSVita-3

Et donc ?
Malgré un premier aspect répétitif, le côté fun de la mise en scène théâtral et les éléments à débloquer donnent une très bonne appréciation de ce Foul Play. Bien moins joli sur PS Vita, c’est un jeu qui mérite d’être fait vu son petit prix.

Note : 7/10 (test réalisé par JohnCouscous)

[TEST] Foul Play sur PS Vita
Étiqueté avec :                                        

Une pensée sur “[TEST] Foul Play sur PS Vita

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *