Bien qu’elle soit sortie le 17 décembre 2011 au Japon, c’est bien aujourd’hui 22 février, que nous fêtons le 4ème anniversaire de la PS Vita en Europe, et je l’apprécie depuis le premier jour !

GDS-PSVita-1Sur le papier, cette console me faisait rêver de part ses quelques atouts, là où la PSP était déjà attractive. Si on ajoute un (subjectif) joli design, l’ajout d’un 2ème stick qui manquait beaucoup à certains jeux, et l’intégration des trophées pour en collectionner en plus de la seule PS3 (à l’époque), j’avais tout de suite été convaincu par la machine, bien avant de l’essayer lors de la Paris Games Week. C’est donc pourquoi je l’avais pré-commandée pour être sûr de l’avoir dès le premier jour.

Ce qui est dommage, c’est que la dernière portable de Sony a vite été boudée de ses AAA, alors que certains avaient un potentiel énorme. Jouer à Uncharted : Golden Abyss dans les transports (métro ou avion), découvrir de magnifiques possibilités de gameplay avec Tearaway (ressorti sur PS4 depuis), ou encore exploiter la magie du cross-save pour commencer un jeu à la maison sur grand écran, et poursuivre plus tard sur un plus petit. D’ailleurs, j’avais déjà parlé de cross-buy / save / play dans un ancien article ici 😉 Et puis, il n’y a pas que les AAA dans la vie, car nombre de jeux indé sont déjà disponibles, et continuent d’apparaître.

Malgré la légère rétrogradation de l’écran depuis le passage au modèle 2000 (OLED -> LCD), j’adore le modèle 2000, et je l’emporte quasiment toujours avec moi. Comme beaucoup de portables, la possibilité de mettre sa partie en pause donne un confort bien agréable à nos parties. Et avec le choix de jeux assez conséquent disponible, j’ai parfois du mal à me limiter qu’à 2/3 jeux en parallèle.

Par contre messieurs les trolls, combien de fois j’ai entendu ?…
– « Y’a pas d’jeux sur PS Vita ! »
– « Mais la mienne prend la poussière, LOL »
– « Ah elle existe encore cette console ? Hihi »

GDS-PSVita-2

Fort heureusement, de fervents défenseurs de la console prouvent encore aujourd’hui qu’elle a de beaux jours devant elle. Je pense par exemple à Damonx avec son Hashtag #PSVitaHasNoGames que je trouve être une très belle réponse aux trolls qui disent qu’on ne trouve rien sur cette console. Sincèrement, je pense que je passe bien 10 fois plus de temps sur celle ci, sur sur la 3DS de Nintendo qui elle a moins de jeux, et je ne suis pas sûr que ça soit uniquement lié à mon addiction aux trophées.

Avec la belle offre donnée aujourd’hui grâce au PS Plus (un exemple de jeux offerts ici), ce sont minimum 2 jeux offerts par mois, et cet abonnement pourrait même suffire à vous donner une quantité raisonnable de jeux mensuels. Sachez aussi que cette « PS3 portable » (au niveau de ses capacités) n’est pas zonée, contrairement à la 3DS, ce qui permet de tenter l’aventure en important des jeux japonais. C’est notamment ce que j’ai commencé à faire depuis mon achat de Dokuro, qui s’est avéré être un bon jeu (qu’il faudrait que je platine un jour d’ailleurs), et j’ai depuis acheté quelques jeux lors de mon séjour au Japon.

Pour info, et pour prouver que je la trimbale souvent avec moi, j’ai débloqué pas moins de 22 trophées platines sur la portable, (dont mon 74ème en date ici), et avec tous les jeux qu’il reste à faire dans ma roadmap, je ne suis pas prêt d’arrêter. Autre statistique anecdotique, si je fais confiance au (défunt) Near, j’ai déjà parcouru une distance de 126 507 km en 4 ans, et cela ne représente pas forcément tous mes déplacements !

GDS-PSVita-3

Tout ça pour dire que je continue de défendre cette console, qui est injustement mal vendue, et je tenais donc à le dire haut et fort : J’aime ma PS Vita <3

[GDS] #7 : Lettre d’amour à ma PS Vita
Étiqueté avec :                                        

3 pesnées sur “[GDS] #7 : Lettre d’amour à ma PS Vita

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *