Vous êtes un petit personnage que vous avez façonné, vous arrivez dans une nouvelle ville par un matin de beau temps, une légère musique tinte dans l’air. Vous êtes accueilli par des animaux mignons qui parlent en d’étranges sons et qui créent de petites fleurs quand ils bougent. Vous rencontrez alors Tom Nook. Aucun doute là dessus, vous êtes bien dans Animal Crossing Happy Home Designer.

AnimalCrossingHappyHomeDesigner3DS-0T’as le Nook coco !
Animal Crossing : Happy Home Designer commence comme tous les opus de la célèbre franchise dont il porte le nom. Cependant, si Tom Nook est bel et bien toujours le capitaliste le plus kawaii du jeu vidéo, il vous propose cette fois-ci non pas de lui filer de la thune, mais bien de lui en rapporter. Vous voici donc bazardé décorateur officiel de son agence, Nook Immobilier. Votre boulot consistera à recueillir les doléances de joyeux clients aux goûts parfois particuliers et à leur façonner la déco intérieure de leurs rêves. Tout cela est ennivrant n’est-ce pas. Bien sûr vous ne serez pas laissé au dépourvu puisque Lou la petite loutre se chargera elle-même de votre formation. Elle vous apprendra rapidement à naviguer à travers les différents onglets, et à y sélectionner parmi des catalogues thématiques toutes sortes de meubles et objets que vous placerez ensuite sur un petit plan de la dite maison, présent sur l’écran tactile. Au fur et à mesure des chantiers, vous débloquerez de nouveaux objets ou décors et gagnerez à l’issue de chaque une mimique, soit une petite expression utilisable lors des interactions. Bref, encore une belle journée pleine de satisfaction dans Animal Crossing. Fort heureusement, le jeu ne se limite pas qu’à ça et offre au fur et à mesure de nouveaux contenus. D’abord, vous allez avoir plus de possibilités, choix de terrains, de la saison adéquate au décor, la taille, le nombre des pièces et même de jolis jardins que vous aurez la possibilité d’aménager. Rapidement, vous aurez la visite de Marie, présente dans Animal Crossing : New Leaf sorti en 2012 sur 3DS. Ce personnage, l’un des plus apprécié de cet opus, continuera son excellent travail d’employée de mairie en vous proposant de participer, entre deux décos d’habitants, à l’amélioration de la ville. En suivant ce plan d’urbanisme vous serez amené à décorer des commerces, restaurants, mais aussi une école et même un hôpital. L’occasion, là encore, d’accumuler un tas d’objets farfelus qui se mettent rapidement à encombrer vos catalogues.

AnimalCrossingHappyHomeDesigner3DS-1

Stéphane Plaza Simulator
Vous l’avez compris, ce spin-off est ce qu’il est : de New Leaf, Nintendo a extrait toute la dynamique de la décoration de maison pour en tirer un jeu de maison de poupées, léger et bourré de fan-service. Car oui, avouons-le, et je l’avoue en tant que grande fan de la série : ce jeu est plein de clins d’oeil aux anciens opus de la série, en ramenant notamment tous les villageois des versions précédentes. Les décors doux, la musique charmante, vous êtes à la maison, tout est là.
Malgré tout ça, il faut l’avouer, le jeu finit par tourner un peu en rond. Une fois le plan d’urbanisme terminé en quelques heures, vous vous retrouvez un peu à aligner les maisons et… bah… c’est un peu répétitif. Pourtant le jeu multiplie les possibilités, à travers notamment de nouvelles astuces déco’ à débloquer avec des pièces de jeu, ou le Réseau des Joyeux Décorateurs. Ce réseau social, accessible depuis un petit PC dans le jeu, permet de mettre en ligne vos créations et ainsi à chacun d’exposer son talent à la face du monde. Bien évidement sur 3DS la navigation est imparfaite, mais il est très sympa d’aller s’intéresser aux maisons les plus populaires, souvent très originales. Niveau maniabilité, le jeu s’en tire très bien, avec une utilisation du stylet très fluide même si les catalogues d’objets sous forme d’inventaires géants tournent rapidement à chercher une aiguille dans une botte de foin.

AnimalCrossingHappyHomeDesigner3DS-2

Déco à la carte
Si la durée de vie du jeu peut être assez mince, il y en a une qui risque de durer un peu, c’est celle de collectionner les cartes Amiibo compatibles avec le jeu. Vous avez forcément entendu parler de ces cartes dotées de NFC qui, telles les figurines du même nom, délenchent du contenu aditionnel une fois synchronisé avec la console. Passer une de ces cartes sur votre New3DS ou un capteur indépendant relié à votre 2DS / 3DS amènera le personnage présent sur la dite carte dans votre jeu, vous offrant un nouveau défi et de nouvelles fournitures. Ces cartes, toutes différentes, affolent les collectionneurs alors qu’on en annonce déjà une centaine. Ne disposant d’aucun capteur, j’ai testé le jeu sans cette possibilité et cela ne gène absolument en rien. Leur contenu reste purement additionnel et, beau joueur, le jeu prend ça avec philosophie et ne pousse pas du tout à la vente, ce qui reste assez agréable en soi.

AnimalCrossingHappyHomeDesigner3DS-3

Et donc ?
Animal Crossing : Happy Home Designer est agréable, léger et facile à prendre en main pour un plaisir positif et immédiat. Mais il est malheureusement un peu maigre et au bout de quelques heures à peine il s’épuise. Cela ne lui empêche en rien d’être un jeu agréable, qui sera parfait à relancer de temps en temps sans autre but que de tuer le temps et de prendre une grosse bouffée de bonne humeur Kawaii. Un jeu à conseiller aux amoureux de la série ou si vous avez passé des heures à fabriquer des maisons vides dans les Sims.

Note : 5/10 (test réalisé par LuxBox)

[TEST] Animal Crossing Happy Home Designer sur 3DS

Mis à jour le

Étiqueté avec :                                                

2 pesnées sur “[TEST] Animal Crossing Happy Home Designer sur 3DS

  • 19 octobre 2015 à 11 h 28 min
    Permalien

    Perso j’aime beaucoup ce jeu, j’y ai joué plusieurs heures et je ne lui ai pas encore trouvé de défaut. Je pense que les râleurs sont juste un peu dépassés par un nouveau type de jeu qui arrive depuis quelques temps, des jeux permettant de se distraire sur de courtes périodes et de se détendre.

    Répondre
  • Ping : Animal Crossing: New Horizons, le test - JohnCouscous.com

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :