Cela fait un petit moment (pour ne pas dire 4 mois, la preuve ici) que j’ai pu mettre la main sur la nouvelle série de drones que propose Parrot, et puis Max a pointé le bout de son “nez” en bas de ma porte, et je me suis dit qu’il était temps d’enfin vous parler ici du Minidrone Jumping Race.

ParrotMinidronesMax-0C’est donc le mois dernier que le “petit Max” est venu en bas de mon boulot (et ouais !) pour que je fasse joujou avec lui, surtout pour faire son beau devant les collègues. Les bolides sur terre (à 2 roues), ce sont les drones que je préfère, et depuis que Parrot a sorti ces 2 modèles, je regarde un peu plus attentivement leurs produits. Dans la gamme, il y a 2 spécificités : la lumière ou la vitesse. Bien que ça soit cool de rouler de nuit, je préfère ce que peut proposer Max avec ses 13 km / heure atteints au maximum, avec son mode turbo. J’ai bien sûr commencer par télécharger la petite application dédiée, qui pemettait de contrôler le bolide (j’avais d’ailleurs testé ça avec le Samsung Galaxy S6 Edge).

D’ailleurs, regardez ce que ça donne dans la vidéo de présentation ici-même :

Lorsque j’avais reçu le colis, il m’a cependant été difficile d’être discret, car à peine brancher pour le charger, le machin bippait de partout, comme s’ils nous obligeaient à mettre la main dessus. Mais j’avoue m’être éclater à grimper sur les bureaux afin d’ “espionner” un peu les collègues, car ça saute quand même assez haut. Ok, espionner n’est pas vraiment le terme, mais c’était plutôt “interpeller” étant donner le bruit que fait Max. D’ailleurs, ses roues permettent de bien amortir les chocs à la retombées d’un saut, et l’appli permet facilement de tourner, à 90 ou 180°, en cas de mauvais placement sur votre chemin. En tout cas, il est équipé d’une caméra afin de voir sur l’écran ce que le drone a devant lui, en plus de pouvoir enregistrer le son. Sachez qu’il est possible de rouler en intérieur comme en extérieur, mais autant avoir un sol à peu près plat pour une meilleure adhérence. Le gros bémol de ce genre de produit, sera (comme souvent) la batterie. Comptez plus d’une heure de charge pour (seulement) 15 à 20 minutes d’utilisation.

ParrotMinidronesMax-1

J’aime :
– Très fun à utiliser.
– 13 km / heure en vitesse de pointe.
– La caméra et le micro embarqué.
– L’application pour contrôler le bolide.
J’aime pas :
– La batterie !
– Un peu cher (199 euros) pour un “jouet”.

Un produit cher avec une batterie encore trop limitée (un souci pour tous les drones aujourd’hui), mais avec lequel on se prend très vite au jeu, sous condition d’avoir le bon terrain pour en profiter.

ParrotMinidronesMax-2

[TEST] Minidrone Jumping Race de Parrot
Étiqueté avec :                                            

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :