On commence le mois de septembre par une nouvelle compilation de P’tits Couscous, où le rapport entre ces 3 jeux va être très difficile à trouver ! Imaginez : si on pouvait jouer au football avec une chèvre et dans des igloo ?… Ok, c’est nul, donc passons tout de suite à mes avis sur 3 jeux PS4.

LesPtitsCouscous28ANever Alone : Foxtales (DLC) sur PS4
Après avoir agréablement surpris en fin d’année dernière, puis avoir été popularisé grâce au PS+ quelques mois plus tard, Never Alone est de retour sur PS4. On y retrouve les mêmes protagonistes (Nuna et son loup polaire) découverts à l’époque, pour prolonger l’aventure dans ce DLC nommé Foxtales. Pour 3,99 euros (ou à 2,79 euros jusqu’au 10/09 !), j’aurai tout de même espérer jouer un peu plus plus qu’une heure pour terminer les 3 chapitres proposés, malgré les nouvelles vidéos historiques à découvrir. Cela reste quand même un plaisir d’évoluer à nouveau dans ce jeu envoûtant, ayant la particularité de voir sa narration se faire dans sa langue d’origine.

P’tite note : 3/5 (p’tit test réalisé par JohnCouscous)

LesPtitsCouscous28BGoat Simulator sur PS4
Goat Simulator est d’abord un gros WTF, un délire de développeurs où on fait évoluer une chèvre dans un monde complètement barré. Premier conseil, ne commencez pas par activer tous les “pouvoirs” comme je l’ai fait, ça deviendrait vite très injouable, alors que le jeu mérite mieux que ça. Dans ce petit open world, il sera possible de réaliser plein d’actions avec votre chèvre : faire du jet pack, du vélo ou encore sauter de trampoline en trampoline… Si on considère que votre héros est immortel, la physique des déplacements, chutes et interactions sont plutôt bien codés, en tout cas par rapport à ce que j’attendais. C’est drôle, moi qui pensait y jouer 1 ou 2h, j’ai finalement été pris à y passer 5h d’affilée lors de ma première partie, et il est clair qu’il fera parti de mes prochains platines.

P’tite note : 3,5/5 (p’tit test réalisé par JohnCouscous)

LesPtitsCouscous28CRocket League sur PS4
En parlant de platine, je dois vous (re)parler de cette bonne surprise qui a envahi le PSN il y a quelques semaines, et pour laquelle j’ai déjà obtenu le précieux. À mi-chemin entre jeu de course et jeu de foot, Rocket League a su surprendre la communauté de joueurs PlayStation grâce à sa rapidité de prise en main. En 1, 2, 3 ou 4 bolides contre autant de joueurs en face, vous disposez de 5 minutes (ça c’est fixe) pour marquer plus de buts que l’équipe adverse, sans quoi une prolongation avec but en or s’offrira à vous. Ça n’est pas pour autant que le jeu se voit être simple lors de parties onlines (le mode solo l’est beaucoup trop), mais le fun est bien présent, et il est très drôle d’enchaîner des parties avec les potes. Malgré les DLC déjà sortis (1 gratuit + 1 payant), j’aurai aimé voir plus de modes de jeux offline ou online, avec plus de compétitions. Et pourquoi aussi mettre plus d’options pour nuire aux adversaires, mais j’imagine que ça peut vite devenir le bordel après. En tout cas, grâce au grand nombre de joueurs, des compétitions e-sport s’organisent de plus en plus, et ça fait plaisir de voir un “petit jeu” décoller autant !

P’tite note : 4/5 (p’tit test réalisé par JohnCouscous)

À très vite pour de prochains nouveaux P’tits Couscous.

[TEST] Les P’tits Couscous #28
Étiqueté avec :                                                    

3 pesnées sur “[TEST] Les P’tits Couscous #28

  • 6 septembre 2015 à 23 h 57 min
    Permalien

    Personnellement ce jeu m’a plu et je vais continuer à y jouer pendant un bon bout de temps, c’est vrai que ce n’est pas très poussé mais j’ai trouvé le truc sympa dans sa simplicité. Je recommande.

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :