J’ai pour habitude de souvent publier les p’tits couscous en fin de semaine, mais cette 18ème édition, j’ai décidé de commencer la semaine avec des jeux dont j’ai pu profiter le week-end passé. Je vous parle tout de suite de têtes de squelettes, de pouvoirs à réflexion ou encore de Zelda-like.
PtitsCouscous18A
Grim Fandango : Remastered sur PS4 / PS Vita
J’avoue, je n’ai pas connu Grim Fandango à sa sortie sur PC en 1998. Cependant, j’avais quand même envie découvrir ce remake depuis que Ciderman m’en avait parlé, lors d’une soirée déguisée sur le thème des jeux vidéo, pour laquelle il avait confectionné un masque de Manuel Calavera en guise de costume, et cela n’avait fait qu’attirer ma curiosité. Pour parler du jeu, il s’agit surtout d’un des meilleurs point & click de tous les temps, en tout cas c’est ce qu’en pensent les joueurs PC. La “faute à” un humour débordant, une intrigue aussi WTF qu’attirante, et des énigmes tellement farfelues que leur challenges ne peut qu’attiser la curiosité des “vieux” gamers dont je fais parti. Double Fine a donc eu la bonne idée de remettre le couvert 17 ans plus tard, en apportant non pas un remake, mais une adaptation pour PS4 et PS Vita. Ce qui est bien ? La VF canon, le fait de pouvoir jouer sur 2 consoles, et la possibilité de (re)découvrir un jeu complètement barré avec ses énigmes tellement loufoques. Ce qui l’est moins ? Pas vraiment de boulot sur la refonte graphique (oubliez la HD), un gameplay particulier, et une absence de cross-save entre les plateformes.
Bref, foncez si vous aimez le chalenge, progresser sans soluce, et si vous aviez l’habitude d’aller sauvegarder manuellement, Grim Fandango : Remastered est fait pour vous !

P’tite note : 4/5 (p’tit test réalisé par JohnCouscous)

PtitsCouscous18B
Nihilumbra sur PS Vita
J’ai tout d’abord été attiré par l’univers graphique de ce titre, originalement prévu pour smartphone, dans lequel le personnage principal que vous incarnez cherchera à s’approprier tout une série de pouvoirs utiles à votre progression dans ce jeu de plateformes. Malheureusement, j’ai trouvé que les animations manquaient un peu de punch, mais il faut avouer que sa progression est très bien amenée, de part l’apprentissage et la maîtrise successive de chacun des pouvoirs. Rebondir, s’agripper, brûler, ils apportent tous une dimension supplémentaire à la réflexion de votre avancement. Au final, on se prend au jeu, et on est juste un peu déçu qu’il se termine aussi rapidement, en tout cas la première partie, car la seconde est nettement plus coriace.

P’tite note : 3,5/5 (p’tit test réalisé par JohnCouscous)

PtitsCouscous18C
Evoland sur Smartphone
Découvert lors d’une expo jeux vidéo l’an dernier, j’étais ravi d’apprendre qu’Evoland est adapaté sur mobile. Il s’agit ni plus ni moins d’un Zelda like, ou chaque coffre ouvert fera évoluer le jeu. Je m’explique… On commence par un jeu en 2D, en noir et blanc, sans son (ni charme), et on débloquera progressivement les différentes options du jeu, telle que la croix multidirectionnelle qui deviendra un stick, la musique, les couleurs, ou encore la 3D. À mi chemin entre gentil tacle envers les DLC, et dédicaces envers l’évolution un peu standard des jeux vidéo, Evoland réussit à convaincre. On retrouve un peu tout ce qu’on peut apprécier dans un Zelda, avec une légère partie collecte, et le plus embêtant finalement, restera la faible durée de vie (2 à 3h), qui nous font rester sur notre faim, même si le pari est réussi. Intriguant, mais finalement assez fun ce petit Evoland !

P’tite note : 3,5/5 (p’tit test réalisé par JohnCouscous)

À très vite pour de prochains nouveaux P’tits Couscous.

[TEST] Les P’tits Couscous #18
Étiqueté avec :                                                    

Un avis sur « [TEST] Les P’tits Couscous #18 »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :