Arlésienne du jeu vidéo, série iconique mais malmenée ces dernières années aussi bien par la presse que par les haters en tout genre, la suite tant attendue de Final Fantasy XIII qui s’appela un jour Final Fantasy Versus XIII débarque enfin sur vos consoles de salon type PS4 / Xbox One. Et ça mon gars c’est une grande chose, mais est-ce un jeu à la hauteur de ces années d’attentes ?

finalfantasyxv_ps4-0Shibuya Style cross American West
Par quoi commencer quand on veut parler de FFXV ? Par le début, j’imagine. Bref, vous allez incarner le prince Noctis qui va partir avec ses trois meilleurs potes pour se marier avec son amie d’enfance Lunafreya, parce que la politique a des raisons que le cœur ignore (ou pas…). Très rapidement après son départ, Noctis apprend que son royaume est attaqué par l’Empire Nifflheim et que son père meurt dans un combat digne des héros de manga. Plein de rage, Noctis va traverser le pays pour retrouver sa dulcinée et faire valoir son droit d’héritier.
C’est donc à bord d’une superbe voiture nommée la Regalia, que Noctis et ses potes vont traverser les Etats-Unis le monde d’Eos et faire des rencontres bien étonnantes durant ce Road trip. Parce qu’il s’agit bien d’un Road Trip à l’américaine et même si cette direction du scénario peut paraître farfelue, avec l’idée de camper, faire la cuisine, prendre des photos souvenirs de la journée et autre peut paraître un brin bizarre, on se laisse prendre au jeu assez rapidement et avec un certain plaisir.
L’univers d’Eos est franchement hallucinant tant en terme de beauté que de surprises, Square Enix peut se féliciter sur ce coup puisque le jeu est une vraie tuerie visuelle. Les trajets (assez courts) à bord de la Regalia seront un régal pour les yeux (ouais c’était facile je sais !), et même si certains on râlé pour la conduite automatique (ou semi auto) de la voiture, il est clairement agréable de pouvoir profiter du paysage pendant les trajets plutôt que de faire du GTA et tenter de créer un accident au moindre tournant.

C’est GTA de FF mon gars !
Qui dit monde ouvert, dit forcément quêtes annexes et le jeu en est rempli… et malheureusement c’est un gros bond en arrière que FF XV nous fait ici avec des quêtes annexes qui sont inintéressantes quand elles ne sont pas tout simplement soporifiques. Heureusement, les contrats de chasses permettent de profiter d’une “trame” amusante avec un niveau de chasseur à augmenter au fur et à mesure de la chasse. Mais même là, ça peut devenir un poil rébarbatif. Attention, il ne faut pas se méprendre, je ne dis pas que c’est peu amusant, je dis juste que les quêtes et même les contrats de chasses tombent réellement comme un cheveux sur la soupe sur un genre de : “Tiens il fallait remplir le monde ouvert, alors si tu pouvais aller me chercher de la salade de l’autre côté du canyon et tuer ce monstre au passage, parce qu’il bloque l’approvisionnement des feuilles de laitue, je te paierai un peu de Gils”.
Du coup, cela mène à un autre point négatif du jeu, à savoir les personnages qui sont un peu creux. Je parle bien de Noctis et de ses potes qui vont vivre une énorme bromance, chacun ayant son caractère bien précis, mais se rapprochant bien trop d’un archétype précis “Moi je suis la grosse brute, toi tu es le gars sage, et toi le gosse du groupe, ok ?”… Dommage ! Mais ne restons pas sur une note négative pour le monde ouvert, bien au contraire, car c’est cool de se balader à bord de la Regalia. Mais monter sur le dos d’un Chocobo, découvrir les espaces sauvages et surtout la dangerosité du monde qui nous entoure vous fera passer des heures de jeu avant de vous lasser. D’autant plus que le cycle diurne a l’avantage de rendre l’exploration réellement dangereuse la nuit, au point de vous faire flipper pour trouver un endroit pour poser votre tente.

finalfantasyxv_ps4-1

Des combats affolant et un système de jeu de folie.
Si vous vous demandiez ce qui a pu me plaire autant dans FF XV, voici votre réponse, le système de jeu. Tout est vraiment parfait et donne envie ! Je parlais précédemment de l’idée de camper pour passer la nuit, “quel intérêt ?” me direz-vous ? L’XP vous répondrais-je ! Et oui, car combattre des monstres et remplir des quêtes vous rapporte de l’XP, mais vous n’évoluerez dans vos niveaux qu’une fois une bonne nuit de repos passée. A cette occasion l’XP se transformera en Points de Compétence (PC) qui vont permettront d’upgrader vos persos en attaque, compétences, points de vie, spécialités, etc. Là encore, les possibilités sont énormes et multiples, un peu comme dans le sphérier de FFX. Niveau magie, vous aller devoir les crafter, et même si au début c’est assez simpliste, lorsque l’on commence à saisir le principe et à mélanger certains ingrédients ou objets avec ça peut faire des résultats assez cool, comme les altérations d’états et autres.
Enfin, le système de combat est dynamique, avec un système qui permet de faire de changer d’armes facilement, entre la lance, l’épée à deux mains et l’épée simple, la façon de combattre changera du tout au tout. Vous pourrez aussi donner des ordres à vos compagnons selon une jauge qui se remplit pendant le combat, et prendre du recul grâce à une téléportation qui permet de s’éloigner du combat pour analyser l’ensemble et se reposer. Attention, ce mode de combat un peu dynamique rend la lisibilité un peu difficile par moment avec une caméra qui va vite se retrouver aux fraises suivant les décors, et ce malgré le lock. Mais vous pouvez passer en mode “tactique” via le menu du jeu. Le mode tactique malgré son nom ne va pas pas entraîner énormément de changements dans le combat, mais va simplement améliorer son analyse et c’est génial. Durant ce mode, si vous ne touchez pas la manette pendant une seconde, vous avez un freeze time qui va vous permettre d’analyser les ennemis via le bouton de lock, gérer au mieux la situation de combat, et surtout réagir à temps selon la situation. C’est pas du tout intrusif, ça ne ralentit pas du tout l’action bien au contraire ce mode permet d’en profiter encore mieux. Et ça c’est big up !

finalfantasyxv_ps4-2

Trophées
Bon alors les gars, on est dans un Final Fantasy, donc il faut pas rêver non plus c’est pas du easy platine. Mais c’est pas irréalisable, avec environ 80h pour le platine, sachant que l’histoire principale peut se faire en 20-25h malheureusement un poil court oui.

Trophée Platine Trophées Or Trophées Argent Trophées Bronze Voir la liste des trophées pour Final Fantasy XV Trophées Bronze Trophées Argent Trophées Or Trophée Platine

finalfantasyxv_ps4-3

Et donc ?
Je ne cache pas que j’étais parti avec un très mauvais jugement sur le jeu, tant parce qu’il avait fait trop de promesses, et qu’un jeu qu’on attend depuis si longtemps est forcément trop attendu. Cependant, malgré les quelques défauts concernant l’histoire et les personnages un peu plats, je me suis fait complètement happé par l’ambiance et le style du gameplay. On se prend au jeu sur le côté roadtrip et c’est donc une très bonne surprise.

Note : 7/10 (test réalisé par Zephiriel)

[TEST] Final Fantasy XV sur PS4
Étiqueté avec :                                

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :