Dans cette nouvelle série de P’tits Couscous, vous aurez le droit à 3 tests radicalement différents. On commencera par jouer au mot le plus long, on enchaînera sur une quête de dragon pour terminer sur une histoire complètement WTF ! C’est parti pour ce numéro #44 des P’tits Couscous !

lesptitscouscous44a
Letter Quest Remastered sur PS Vita
On commence tout d’abord par un des jeux offerts sur le PS+ ce mois-ci, du doux nom de Letter Quest Remastered. Je ne connaissais pas ce jeu, ni la version originale sortie sur PC en 2014, mais après 3 heures de jeu je suis déjà conquis et je pense me lancer dans le 100% de trophées. Si vous aimez les RPG, les chiffres et de lettres (mais juste pour la partie lettre) et que vous avez un minimum de vocabulaire en anglais, alors ce jeu est fait pour vous. Clairement, le dernier point s’avère assez primordial, mais même avec un niveau moyen il a quand même matière à faire quelque chose. J’explique le concept : Dans la quarantaine de niveaux proposés, le but sera de combattre vos ennemis en composant des mots avec les 15 lettres proposées. Plus le mot est long et moins les lettres sont communes, plus les dégâts infligés seront importants, ce qui n’est pas sans rappeler le Scrabble. Après chaque (vrai) mot balancé, une pioche se fait automatiquement, et la difficulté ne fait que croître plus vous avancez dans l’aventure. Les lettres utilisées peuvent vous offrir des bonus (bouclier, dégâts augmentés, etc.) ou des malus (poison, lettres inutilisables sur plusieurs tours, etc.) et à vous d’apprendre à jongler avec tout ça. Comme dans tout bon RPG, vous accumulerez de l’expérience mais aussi des crédits, à dépenser pour améliorer vos armes, votre défense, ou autres livres, par exemple j’aime beaucoup celui qui rend de la vie à chaque fois que votre mot comporte la lettre E (incompatible avec La Disparition de Georges Perec). Sachez que même si vous bloquez sur un niveau, il est possible de revenir en arrière, en essayant de récupérer les 3 + 1 étoiles proposées par niveau (pour autant de missions), et revenir un peu plus tard avec un meilleur équipement, et un vocabulaire enrichi à force de “tester” certains mots… Oui oui, parfois j’ai tenté des mots 😉 En tout cas, c’est fun et gratuit (pour certains) jusqu’à la fin du mois, en plus de pouvoir aussi y jouer sur PS4 😉
P’tite note : 3,5/5 (p’tit test réalisé par JohnCouscous)

lesptitscouscous44b
Dragon Quest VII sur 3DS
On reste dans le domaine du RPG avec (sans doute) le jeu le plus connu des 3 jeux présentés aujourd’hui, en tout cas au moins sa saga mondialement connue, surtout sur le territoire nipon, à savoir Dragon Quest VII. Pour commencer par le plus visuel, tous les plus grands fans de Dragon Ball reconnaitront évidemment la patte de Toriyama, et ne pourront qu’après la qualité artistique du titre. Clairement, je n’y ai pas passé assez de temps (à la vue de sa durée de vie gigantesque d’une centaine d’heures), mais il s’agit là d’un remake de l’épisode qui était sorti sur Playstation au Japon et aux USA, et qui arrive pour la première fois chez nous, 16 ans plus tard. Dans ce JRPG connu pour sa difficulté, on (re)trouve une ambiance à la BTTF où les actions dans vos voyages dans le passé jouent sur le présent. Là où la version originale se voyait (trop) difficile, ce remake vous permet de plus facilement gagner de XP pour monter en niveaux. Si vous aimez les énigmes, vous devriez être servis car le jeu fera appel à vos méninges pour progresser en proposant une difficulté bien moindre que celle en combat. Ces derniers se voient être classiques, avec notamment un système de tour par tour dans les attaques (que j’ai connu avec Final Fantasy VII… dans lequel, j’avais pleuré pour Aeris, et oui !). À noter qu’un radar a aussi été ajouté pour la collecte de fragments, rendant la difficulté moins élevée, et finalement plus juste. Malheureusement avec une telle durée de vie, on trouvera quelques lassitudes avec notamment des allers-retours parfois souvent trop long entre les zones, mais bon. Si vous avez une “petite” centaine d’heures à consacrer à un jeu, cela pourrait être celui-ci, car le rapport qualité / prix / temps est juste indiscutable, pourvu qu’on aime le genre 😉
P’tite note : 4/5 (p’tit test réalisé par JohnCouscous)

lesptitscouscous44c
Manual Samuel sur PS4
En Norvège, il fait froid, très froid, et souvent, on se rend compte que ça peut taper un peu sur le système. La preuve en est, ce Manual Samuel, développé par la team de Perfectly Paranormal, et édité par Curve Digital ! Samuel est un petit chacha des beaux quartiers (riche fils à papa pour les personnes qui n’ont pas vécu dans le ghetto) qui, suite à une dispute avec sa petite amie, reçoit un coup assez fort à la tête pour que vous deviez l’aider à exécuter toutes les tâches basiques qu’un humain est censé faire (respirer, marcher, parler, utiliser ses bras, boire, manger, se laver, etc.). C’est donc grâce à vos petits boutons de manettes (L2 vous fera avancer la jambe gauche et R2 la jambe droite, tandis que L1 correspond au bras gauche, et R1 au bras droit) que vous allez aider cette âme perdue qui se retrouve à négocier son retour à la vie avec la Mort en personne suite à un accident de la route. La contrepartie de ce retour à la vie : survivre 24h malgré les multiples handicaps donnés à Samuel par la Mort ! La whathefuckerie peut alors débuter et les situations complètement barrées s’enchaînent à une vitesse folle. Vous l’aurez probablement compris, le jeu fera travailler au maximum votre coordination, certaines situations étant assez stressantes à gérer, mais toujours très fun ! Un mode coop est également disponible (chaque personne devra choisir en début de partie quelles actions seront à contrôler par les joueurs) mais est à éviter avec l’amour de votre vie si vous ne voulez pas terminer comme Angelina et Brad, c’est à dire séparés, ici pour cause de mauvaise coordination de l’un ou de l’autre… J’ai testé pour vous le boss final pendant 45 mintes !
A ce gameplay inventif et ultra fun à jouer, ajoutons une jolie DA cartoonesque, un humour débile à souhait, un petit mode contre-la-montre de certaines séquences du jeu, un trophée platine pour les possesseurs de PS4, un petit prix (10€ sur PS4 et Xbox One, mais aussi dispo sur PC) et vous avez un jeu qui doit absolument faire partie de votre ludothèque bien que l’histoire se termine en moins de 2h si vous n’êtes pas atteint de Parkinson ou Alzheimer !
P’tite note : 4,5/5 (p’tit test réalisé par Ciderman)

À très vite pour de prochains nouveaux P’tits Couscous.

[LPC] #44 : Letter Quest Remastered / Dragon Quest VII / Manual Samuel
Étiqueté avec :                                                    

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :