Qui n’a jamais apprécié, de manière forcément un peu sadique, de voir les célèbres Fatalities s’exécuter à l’écran ?… Vous l’aurez compris, la série Mortal Kombat est de retour !

MortalKombatXPS4-0Let the story begin
4 ans après son dernier épisode, Mortal Kombat X débarque, pour la première fois sur la nouvelle génération de consoles, avec comme une envie de faire couler encore plus d’ hémoglobine.
Si on commence par s’intéresser au mode solo de ce très célèbre jeu de combat apparu pour la première fois en 1992, sachez que les faits se déroulent 25 ans après MK9. La majorité des 24 persos proposés sont des revenants, mais ce Mortal Kombat X en apporte tout de même 8 nouveaux, soit un tiers. On notera par exemple l’apparition de Cassie Cage, fille de Johnny Cage et Sonya Blade.
Comme lors de l’épisode 9 (que j’avais notamment découvert lors d’un évent sympathique aux arènes de Lutèce), l’histoire n’est autre qu’un joli prétexte afin de découvrir et apprendre à maîtriser cette belle palette de protagonistes, avec une approche beaucoup plus sérieuse. Ces quelques heures (autour de 5), sont une bonne entame pour le reste du contenu très conséquent qui vous attend par la suite.

Au niveau des autres modes de jeu, en dehors du très classique versus (on ou offline), vous y trouverez à nouveau le mode Tours (pas la ville où a eu lieu la DreamHack, hein !), devenu classique. D’un côté, celles avec temps limité : par heure / jour / semaine, et de l’autre celles avec leurs défis ou combats aux règles spéciales. Scies qui traversent le sol, éclairs qui peuvent vous foudroyer, ou encore bonus sur les coups de poings pour un seul des 2 joueurs, bref… Tout est fait pour déséquilibrer les matchs, mais surtout pour vous forcer à vous adapter à toute situation possible.

Fatalities among us
Bien qu’ayant toujours du mal à m’adapter à défendre en appuyant sur un bouton (et non pas en faisant arrière comme dans Street Fighter IV), le gameplay n’en reste pas moins solide et efficace. Déjà, chaque personnage dispose de 3 variantes qui changent vos X-Ray, votre coup le plus important s’il passe, car enlevant un tiers de la vie de votre adversaire. Ces coups sont d’ailleurs l’occasion de déclencher une petite animation où les os craquent, le sang coule, et ça en donne même des frissons. Pour en revenir à ce triple choix, il permet également de plus facilement maîtriser un “autre” personnage plus apte à riposter avec l’adversaire du moment. Un autre point fort consiste à utiliser le décor, et là on sent qu’Injustice : Les Dieux sont parmi nous, développé par la même team NetherRealm Studios, est passé par là. On y retrouve par exemple les mêmes interactions avec les décors (genre jeter une pauvre mamie du public sur son adversaire… mon action préférée !), pour attaquer ou se sortir d’un bout de l’écran en passant au dessus de son kombattant.

MortalKombatXPS4-1

Dead bodies everywhere
La qualité de la réalisation graphique rend l’immersion encore plus forte, et j’ai parfois été dégouté par tant de réalisme lors des coups spéciaux ou autre Fatalities (ok, un peu moins par celui du selfie, mais quand même !), le cerveau découpé qui bouge encore… miam ! Le rendu des personnages est globalement très travaillé (même si certains manquent clairement de charisme), et les différentes interactions avec les décors contribuent grandement à la nette fluidité des combats. Globalement, les persos en jettent, et les détails apportés sur chacun sont souvent magnifiques.
J’ai tout de même noté quelque chose d’assez inhabituel dans la qualité des vidéos, au niveau des cutscenes (en histoire, comme en combat). Ces dernières souffrent d’une fluidité moindre que les séquences ingame même. Rien de choquant, mais cela crée un petit décalage dont on aurait aimé se passer.

Les comptes de la Krypte
En plus des suffisants modes de jeux évoqués au début, le mode online offre une possibilité supplémentaire. Vous devrez choisir et vous battre pour une faction, parmi 5 au choix. En dehors de ce simple choix, vous allez surtout rapporter des points à votre crew sur les confrontations quotidienne et hebdomadaire, offrant certains crédits pour la meilleure. Cette monnaie virtuelle servira ensuite à débloquer du contenu, surtout si vous avez envie d’un peu tout collectionner. J’ai particulièrement apprécié la variété des protagonnistes, et je trouve le melting pot idéal entre précurseurs de la série et petits nouveaux. Le nombre de personnages peut paraître standard, mais tous nécessitent une maitrise vraiment différente, à multiplier par 3 avec leurs variantes.
Si vraiment vous en voulez encore (ou clairement que c’est le seul jeu sur lequel vous avez envie de passer du temps), la Krypte est faite pour vous. C’est ici, avec une grande motivation, que vous pourrez débloquer un maximum de contenu.

MortalKombatXPS4-2

Trophées
C’est devenu une bête tradition, mais ne comptez pas obtenir ce platine, à moins d’avoir beaucoup… BEAUCOUP de temps, peu de jeux à faire à côté, et surtout une grande motivation. Bref, n’achetez surtout pas le jeu pour ça 😉

Trophée Platine Trophées Or Trophées Argent Trophées Bronze Voir la liste des trophées pour Mortal Kombat X Trophées Bronze Trophées Argent Trophées Or Trophée Platine

MortalKombatXPS4-3

Et donc ?
Du sang, de la violence, mais surtout du plaisir en découvrant Mortal Kombat X. Varié dans ses modes de jeu, ses persos et son contenu, NetherRealm Studios fait de nouveau ses preuves et donne un très bon souffle à la série, en s’accordant une très belle collecte pour le don du sang, mais pas forcément dans des groupes sanguins utiles.

Note : 8,5/10 (test réalisé par JohnCouscous)

[TEST] Mortal Kombat X sur PS4
Étiqueté avec :                                            

Un avis sur « [TEST] Mortal Kombat X sur PS4 »

  • 25 mai 2015 à 20 h 51 min
    Permalien

    Je l’ai aimé cette MK mais je me suis ennuyé avec larapidité du gameplay.

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :