Après de très (longs) mois d’attente, et un report de sortie, Evolve vient enfin de débarquer sur PC et sur la dernière génération de consoles. L’engouement sucité suite à ces multiples annonces de Turtle Rock Studios était-il mérité ?

EvolvePS4-04V1
C’est donc depuis le 10 février dernier qu’Evolve est disponible. Le nom de Turtle Rock Studios doit forcément vous parler, car il s’agit ni plus ni moins des créateurs du mythique Left 4 Dead, adulé par les joueurs PC. Le principe est très simple : Il s’agit d’un combat versus, à 4 contre 1. “Mais c’est pas équilibré, c’est de la triche !” me direz-vous, mais pas du tout. La complexité du titre réside dans l’équilibrage des forces, afin de proposer des combats où chacun des camps peut prendre le pas sur l’autre, et on peut dire que ce point essentiel est plutôt bien maitrisé, mais j’y reviendrai plus tard. L’histoire est simple, les humains veulent coloniser de nouvelles planètes, mais la tâche est plus complexe qu’elle en a l’air, car de gros monstres sont là pour vous en empêcher. Les parties en 4v1 commencent…

Clash of clans
Malgré les différents modes de jeu, c’est le combat entre les 2 clans qui priment. D’un côté, les 4 chasseurs avec chacun leurs compétences. L’Assaut (le bourrin avec ses grosses armes), le Soigneur (soigne son équipe et affaiblit le monstre), le Soutien (localise le monstre et camoufle son équipe) et le Trappeur (peut placer une arène temporaire bloquant toutes les personnes à l’intérieur) composent cette équipe complémentaire, et de l’autre un monstre seul, mais pouvant évoluer jusqu’à un niveau 3. Plusieurs façons de terminer une partie, soit les chasseurs tuent le monstre, soit le monstre tue les 4 chasseurs dans un temps limité (en évitant les respawn) ou alors il détruit le générateur une fois le niveau 3 atteint. Rien de bien compliqué, et malgré les différentes options possibles pour mener le monstre à la victoire, les parties restent globalement équilibrées. S’en suit une partie de cache-cache, dans laquelle le monstre commencera légèrement avant, afin d’utiliser la faune pour essayer d’évoluer le plus rapidement possible avant de se faire repérer.

EvolvePS4-1

3×4 = 3×1
L’avantage, et ce qui permet de varier les parties, ce que chaque classe possède 3 personnages différents, que ce soit pour les 4 x 3 chasseurs ou pour les 3 monstres. Au départ, vous n’aurez que le “pack” de base, mais les objectifs à atteindre vous pousserons à débloquer ses autres êtres vivants. Chacun des 15 persos jouables possède ses propres particularités, et malgré ses différences, les parties restent vraiment équilibrés. Un pari risqué, et pourtant réussi, qui n’est pas exempt de tout reproche. Après cette partie de cache-cache au temps variable entre monstres et chasseurs, le temps de combat pur peut parfois être limité. Si vous arrivez à bien vous organiser d’un côté comme de l’autre sans essayer de fuire, on peut avoir des parties à 10 minutes de traque pour 1 minute de combat, et finalement ça coince un peu parfois. L’autre souci est qu’on a pas toujours un ami dispo, alors on se rabat sur le mode solo, et on regrette très très vite d’avoir une IA aussi parfaite. Sincèrement, n’espérerez pas battre le monstre facilement. Il sait exactement où aller pour évoluer, et il lui manquera ce soupçon d’imprécision permettant de vous faire gagner en faisant quelques erreurs. Finalement, l’équilibre entre humains est nettement plus agréable qu’une partie sans ami, et tout l’intérêt devient alors discutable. En dehors de ça, la réalisation est assez poussée, et malgré une appréhension de la map au début, on s’habituera à cette ensemble graphiquement très cohérent et plaisant, malgré un aspect un poil trop sombre.

Monstre moi ton côté sombre
En dehors du classique mode Chasse, 3 autres modes s’offrent à vous pour varier les plaisirs. Le mode Défense dans lequel il faudra protéger / détruire des générateurs, le mode Nid où les 6 oeufs de monstres sont à détruire / protégrer, et enfin le mode Sauvetage avec un temps limité pour sauver des humains. Bien évidemment, le principe de base reste le même, et les parties entre 4 (ou 5) potes, ou en incarnant seulement le monstre, reste à mon sens les meilleurs. Je tiens à préciser que j’ai beaucoup aimé les “intro / tuto” permettant d’incarner coup sur coup, le monstre Goliath, puis l’assaut Markov. Il est indispensable de les faire (en plus de regarder toutes les vidéos explicatives), pour bien appréhender la mécanique du jeu, d’ailleurs il y a mêmes des trophées pour vous impose de bonnes perfs sur ces tutos.
Pour terminer, sachez que vous aurez prochainement la possibilité d’être simple spectateur d’Evolve, si l’envie vous prend d’apprendre les meilleurs stratégies de combat possibles.

EvolvePS4-2

Trophées
Il faudra évidemment beaucoup jouer online, et surtout avoir un peu de chance (ou un très bon niveau). Le genre de platine que je déteste 🙂

Trophée Platine Trophées Or Trophées Argent Trophées Bronze Voir la liste des trophées pour Evolve Trophées Bronze Trophées Argent Trophées Or Trophée Platine

EvolvePS4-3

Et donc ?
Evolve a tout pour impressionner, car il réussit le pari d’équilibrer des parties à 4 contre 1, en donnant envie d’essayer tous les rôles, mais il y a un mais… Après tout ce matraquage médiatique des derniers mois, on en attendait peut-être plus, et cette longue attente aura provoqué l’effet d’un pétard mouillé, pour un jeu pour lequel on prend plaisir à jouer avec des amis de manière occasionnelle, mais dont le solo se révèle très vite sans intérêt, et c’est bien dommage !

Note : 6/10 (test réalisé par JohnCouscous)

[TEST] Evolve sur PS4
Étiqueté avec :                                                    

5 avis sur « [TEST] Evolve sur PS4 »

  • 17 mars 2015 à 12 h 21 min
    Permalien

    Que dire…Evolve est un jeux qui m’as autant étonner par son originalité que pour sont gameplay, on retrouve donc un bon jeux en 4v1 ce qui nous fait rappeler a un combat contre un boss (Ce qui, bien évidemment est fait exprès) et légèrement Splinter cell qui avait eux aussi intégrer un système tps et fps dans la même partie.

    Répondre
  • 18 mars 2015 à 21 h 03 min
    Permalien

    Dès les premières minutes, j’ai attendu ce jeu, avec un vrai coup de foudre pour son univers. La jungle, la chasse aux créatures monstrueuses… Les devs disaient s’être inspirés de Monster Hunter et même si le résultat final en serait surement très différent, j’étais parti avec un a priori très positif.

    Cet a priori s’est délité petit à petit face à l’absence de solo concret (imaginez une campagne dans ce monde…), mais surtout face à une alpha et une bêta qui donnaient l’impression d’avoir vu l’ensemble du jeu à quelques exceptions près. Pour autant, je restais intéressé par ce titre et en me cotisant avec un ami, j’ai finalement pu accéder au titre le jour J.

    Etrangement, c’est cette lassitude liée au manque flagrant d’éléments à débloquer et à la répétitivité pas forcément évidente au début mais bien présente qui vient fatiguer le joueur que je suis. Plus encore, payer un jeu doté d’un contenu plutôt maigre si cher, ca fait mal au porte monnaie, et encore plus quand on sait que si l’on aime vraiment le titre, il faudra débourser plus que raisonnable. Quatre personnages et trois skins pour 25 euros, 1 monstre pour 15 euros… Je suis un habitué des DLCs avec lesquels je me fais plaisir pour certains jeux, mais là c’est vraiment trop cher. Surtout qu’au final, 3 monstres (4 si on achète le jeu neuf) c’est plutôt faible.

    Bref, je pense qu’avec 5 monstres de base, la vision du jeu aurait changé pour beaucoup, mais avec seulement trois, on a légèrement l’impression que Turtle Rock cherche à rentabiliser un investissement coûteux. Une stratégie comme une autre, mais qui risque de dégoûter pas mal de joueurs.

    Répondre
  • 19 mars 2015 à 17 h 40 min
    Permalien

    je l’ai pris sur One je l’ai revendu le lendemain … Gameplay horrible pour manier le monstre !!
    Les personnages sont trop petits ça en fait mal aux yeux !
    Si le soigneur se fait tuer vs etes sûr d’avoir perdu à 99%. Et jouer le soigneur c’est d’un ennui …

    Une deception ce jeu.

    Répondre
  • 7 mai 2015 à 21 h 35 min
    Permalien

    Je trouve qu’il est vraiment trop bien ce jeu. J’adore les monstres, car je trouve que le graphisme est très réussi. 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :