Pour changer d’un Mario ou d’un Zelda, Nintendo vient de propulser un véritable OVNI sur 3DS. Entre une ambiance type Animal Crossing, et un fort côté Sims, voici l’arrivée française de Tomodachi Life !

TomodachiLife3DS-0

L’île de la tentation
Fort de ses 5,5 millions de ventes depuis la mise en rayon de son jeu il y a plus d’un an au Japon, Nintendo a fait le choix d’exporter son concept avec Tomodachi Life. Ce jeu de vie dans lequel vous allez pouvoir faire interagir vos Mii, est juste… complètement WTF !
Vous commencez par incarner votre propre rôle sur une île qui sera peuplée par des habitants que vous aurez choisi d’importer. Entre les Mii de votre console, où ceux que vous pourrez importer via un simple système de QR Code, libre à vous de jouer avec votre copine d’école, votre père, ou encore des personnalités de votre choix.

TomodachiLife3DS-1

Tu seras bienvenu chez moi
Le concept dans tout ça ? Créer des relations entre les personnages, en mettant en scène l’amitié ou bien évidemment l’amour, avec éventuellement mariage et bébé à la clé. Pour arriver ça, il faudra régulièrement interagir avec vos habitants, afin de prendre soin d’eux. Vous pourrez choisir de les habiller, décorer leur appartement, ou les guider dans leur choix affectifs s’ils le demandent. En plus de ça, des minis jeux seront proposés pour un peu les (ou surtout) vous occuper, mais très souvent on aura le droit à des jeux vraiment pas folichons, comme des tests visuels, de mémoire ou autre chose très très minimalistes et redondants.

TomodachiLife3DS-2

Mii-molette
Le principal avantage du titre vient de la variété des actions à faire sur l’île. Les magasins ouvrent progressivement, et il devient rapidement aisé de vite personnaliser son environnement avec tout un tas de nouveaux plats, objets de déco ou vêtement. Chaque jour le contenu des stocks change, auxquels s’ajoutent des éléments que l’on a pu récupérer en streetpassant, permettant de personnaliser au maximum sa partie. La comparaison se fait très rapidement avec un Animal Crossing, car les habitants ont besoin de votre intervention pour se développer, mais au contraire de l’autre jeu comparable avec celui-ci, une pause de plusieurs semaines ne vous créera pas d’ennui particulier avec vos résidents. Chaque action apportant satisfaction à votre Mii vous rapportera un peu d’argent, permettant d’acheter des objets faisant son bonheur, etc.

TomodachiLife3DS-3

Durée de vie
Dans mes quelques heures de jeu, j’ai pu faire certaines activités, parmi les suivantes :
– Réunions de co-propriété avec une sorte d’action ou vérité (sans action, car personne ne ment…)
– Des voyages à gogo.
Du rap, avec des écrans digne d’un vrai karoaké.
– Du catch avec les poupées (russes ?) sur une petite arène improvisée.
Visuellement, on se retrouve avec des graphismes assez basiques d’un titre uniquement mii-ifié, et une durée de vie quasi infinie, on risque d’adorer… ou de détester ce jeu juste trop chelou ! Sachez qu’il est facile de faire une petite partie de 20/30 minutes, puis d’ensuite de passer à autre chose.

TomodachiLife3DS-4

Et donc ?
Un jeu bien chelou, sorte de Sims-agochi, avec la gestion de vos personnes, jusqu’à les rendre heureux, ou les accoupler. Difficile à vraiment décrire, mais il vaut le mérite d’être testé, pour la culture au moins.

Note : … difficile de vraiment mettre une note à ce jeu ! (test réalisé par JohnCouscous)

[TEST] Tomodachi Life sur 3DS
Étiqueté avec :                                        

Un avis sur « [TEST] Tomodachi Life sur 3DS »

  • 13 juin 2014 à 14 h 45 min
    Permalien

    5.5 Millions de ventes … C’est pas Animal Crossing plutôt ? Tomadochi a dépassé seulement 1 Million non ? 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :