Avec L’Auberge Espagnole et Les Poupées Russes, Cédric Klapisch a réussi à devenir l’un des rares réalisateurs français pour lequel je peux aller voir un film juste en voyant son nom sur l’affiche.
Lorsqu’on m’a proposé d’aller les revoir et d’enchaîner sur l’avant-première Casse Tête Chinois, j’ai évidemment foncé sur l’occasion.
SoireeTrilogieKlapisch-2

Il est 16h15, Cédric Klapisch monte sur scène sous un tonnerre d’applaudissements, pour nous remercier de faire partie des 2 800 personnes à être venus assister à cette après-midi / soirée.

SoireeTrilogieKlapisch-1

C’est donc hier au Grand Rex de Paris que j’ai pu redécouvrir 2 films qui m’ont plutôt marqué, et surtout pour découvrir (non sans impatience) le 3ème (et dernier ?) des aventures de Xavier, à venir dans quelques semaines.

SoireeTrilogieKlapisch-A2002, c’est le début d’une trilogie (non prévue), où Xavier semble avoir une carrière toute tracée dans le périlleux monde de l’économie, pour lequel il devra préparer son entrée en commençant par apprendre l’espagnol, via un Erasmus d’un an à Barcelone. Découverte des personnages, on s’attache, le melting-pot de nationalités crée la magie du scénario et le bordel que compose la vie de notre frenchy se retranscrit plutôt bien à l’écran. Le film a pris un coup de vieux (et surtout les acteurs), mais reste toujours aussi bon.

SoireeTrilogieKlapisch-BAprès Barcelone, c’est au tour de Londres et Saint-Pétersbourg d’être à l’honneur de cette histoire se situant 5 ans après la première, dans lequel le frère de (la magnifique ! <3) Wendy se marie avec une danseuse russe. Avec son lot de rebondissements, j'ai trouvé cette suite encore plus aboutie, ayant fait évoluer chacun des résidents de la célèbre colocation barcelonaise, où presque tous ont vu un changement notable sur leur coupe de cheveux.

SoireeTrilogieKlapisch-CCédric est de retour sur scène, mais cette fois avec 2 acteurs françaises, devenues des stars reconnues et bien plus appréciées depuis qu’ils sont passés derrière la caméra de Klapisch : Audrey Tautou et Romain Duris.
Après un rapide discours d’entrée, on replonge vite dans le sujet et on retrouve Xavier, 10 ans après l’avoir quitté. Nouveau changement de décor, ici c’est à New York qu’on verra défiler la majorité de l’histoire. J’étais juste hyper content de redécouvrir les différents personnages rencontrés lors des 2 précédents films, mais reste quand même un peu déçu. A part les “quelques” évènements importants liés à la vie de Xavier, je l’ai trouvé moins intense, et surtout moins surprenant. A l’approche des 40 ans, et malgré le brin de folie qui subsiste au rôle de Romain Duris, on ressent un cap des 40 ans synonyme de sagesse qui essouffle quelque peu cette trilogie. Je pense évidemment que je le reverrai, mais je suis moins tombé sous le charme que les autres, car évidemment cela reste un bon film, et je suis peut-être devenu trop exigent à cause des 2 précédents.

SoireeTrilogieKlapisch-3

Cela m’a fait plaisir de voir Cédric, Audrey et Romain en chair et en os (pendant qu’un certain Kyan était aussi dans la salle, se payant le luxe de faire une brève apparition dans le film ;)).

Comme l’a dit Cédric Klapisch après le film : “la vie est faite d’imprévus” et “pendant 2 ans après L’Auberge Espagnole, j’ai refusé de faire une suite, … et vous connaissez la suite”, ce qui n’exclue pas un retour de Xavier un peu plus tard, en tout cas Romain Duris a dit qu’il était prêt à revivre l’aventure 😉

Le film sortira dans les salles obscures le 4 décembre prochain.

[CINEMA] La trilogie de Cedric Klapisch
Étiqueté avec :                                

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :