Un peu plus de 3 ans après l’épisode sur Wii, essentiellement destiné aux players oldschool, les singes les plus célèbres des consoles Nintendo sont de retour. L’apport HD de ce Donkey Kong Country : Tropical Freeze va-t-il détruire l’excellent gameplay ?

DonkeyKongCountryTropicalFreeze-0

Banana Split
Cette fois-ci, les méchants Givrés sont venus pour ternir le petit paradis de la famille des Kong, et un Kong sans ses bananes sera forcément révolté ! Évidemment il n’y a pas que les Kong qui apprécient ce fruit jaune dérivant de l’inflorescence du bananier, car on apprécie tous les bananes flambées, pourquoi pas à savourer autour d’un bon barbecue ! Bon … ce qu’il faut retenir, c’est qu’il a un pretexte quelconque afin de repartir à l’aventure, ce coup-ci non pas avec deux mais bien quatre Kong différents !

Puissance 4
Les sensations dans le gameplay se retrouvent très vite depuis le dernier épisode, et on retombe rapidement dans un die & retry qui forge le caractère du vrai gamer (comprendre, pas les joueurs de Candy Crush). En effet, malgré la facilité déconcertante à collecter des vies, les 2 coeurs utiles à chacun des personnages se perdent extrêment facilement, et la moindre erreur d’inattention ou un saut mal ajusté décrémenteront votre compteur. Bien qu’accessible au premier abord, Donkey Kong Country : Tropical Freeze n’en est pas moins coriace pour autant. Certains passages vont empêcheront d’avancer serreinement dans les niveaux. D’ailleurs, je trouve que les checkpoints sont moins habilement situés que dans le premier Returns, surtout lorsqu’ils se trouvent après un tonneau Kong, vous demandant de recommencer seulement avec Donkey. On remet cependant en question ce compteur de vies, qui augmente largement plus qu’il ne descend.
Parlons de la grande nouveauté côté persos ! Ici, les tonneaux peuvent renfermer 3 autres membres de la famille, chacun avec ses spécificités :
– Diddy Kong, avec sa caquette rouge et son JetPack, il peut prolonger et ajuster vos sauts. Il était déjà présent dans le premier.
– Dixie Kong, avec sa tenue rose, et sa longue chevelure blonde, qui peut réhausser vos sauts, permettant parfois la récupération de bonus.
– Cranky Kong, jouable pour la première fois dans l’histoire des Donkey Kong, qui peut utiliser sa canne comme l’oncle Picsou dans Duck Tales, pour éviter de perdre de la vie sur certains pièges !
Bien que certains endroits vous obligent l’utilisation d’un Kong, d’autres ont des tonneaux qui pivotent, afin de prioriser votre accompagnant préféré, qu’il est aussi possible de choisir dans les modes contre-la-montre. J’ai une préférence pour les 2 premiers, le pouvoir de Krangy étant moins utile.

DonkeyKongCountryTropicalFreeze-1

Course de caddies
Bien que très similaire à la version Wii sur un grand nombre de points, on est très agréablement ravi de voir que le jeu est tout simplement hyper beau ! On est bien loin d’un portage et on sent tout le travail qui a été réalisé entre les plans principaux et les décors secondaires, de part de magnifiques animations quasi irréprochables ! Entre la variété des éléments, et surtout les phases en 3D entre descentes en chariots ou balades en tonneaux. Ces scènes de transitions simples en gameplay savent habillement alterner nos habitudes d’évolutions linéaires, sans pour autant réduire la qualité d’une animation fluide en tout point. Oui, j’ai été conquis !
Les musiques d’origines sont toujours de la partie, mais on est bien loin des .midi de l’époque avec une partie bien plus instrumentale, avec du saxophone par exemple. Après, j’avoue qu’il est sans doute plus facile d’apprécier en ayant connu et aimé les originaux.

DonkeyKongCountryTropicalFreeze-2

Kongplètement fou !
Bien que globalement pourvu d’une difficulté dite accessible, les 6 mondes (2 de moins que sur Wii, 3 que sur le remake 3DS) ne se parcourent pas si vite que ça, car la longueur des niveaux a été revue à la hausse. Encore une fois, il y a aura 2 écoles, avec ceux voulant juste terminer les jeux, et les vrais de vrais, les puristes qui tenteront de collecter un maximum d’objets pour s’approcher d’un “100%” (bien plus en réalité) tant convoité. Pour ma part, je n’irai pas jusqu’à faire une médaille d’or en contre-la-montre sur chacun des parcours (c’est vraiment chaud !), mais les K-O-N-G ou surtout les pièces de Puzzle représentent déjà un excellent challenge !
Je ne vous parle même pas du mode 2 joueurs, dont j’ai totalement fait l’impasse. Ce jeu est fait pour être joué en solo, et oui c’est comme ça ! 🙂
À noter qu’il est possible de jouer sur l’écran TV, ou sur le gamepad, mais l’autre sera alors totalement inutile, dommage…

DonkeyKongCountryTropicalFreeze-3

Et donc ?
Une formule old-school d’une qualité et fluidité graphique fort intéressante, en plus d’une varieté (malgré un déséquilibre) dans l’utilisation des 3 compagnons, on tient là une très jolie suite à l’épisode Wii / 3DS. Sans révolutionner, il est tout simplement indispensable pour les gamers mordus de plateformes.

Note : 8,5/10 (test réalisé par JohnCouscous)

[TEST] Donkey Kong Country : Tropical Freeze sur Wii U
Étiqueté avec :                                        

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :