Chaque console PlayStation aura eu son excellente trilogie éditée par Naughty Dog (sans compter les déclinaisons reprises par d’autres studios). Plutôt que de s’aventurer dans un (facile) Uncharted 4, l’équipe californienne a préféré se lancer un ultime défi et tente de finir cette génération de console en beauté et propose le très attendu The Last of Us.

TLOUPS3-0

2033 francs CFA
Après une intro mettant directement dans l’ambiance et provoquant rapidement ses premières émotions, vous découvrirez que votre principale mission sera la livraison de colis en échange de biens tels que des tickets de rationnement, dans le but de survivre dans ce futur pas si lointain. C’est en effet en 2033 que se déroule l’action, dans un monde où une bonne partie de la population a été contaminée par un virus transformant les citoyens en méchantes bêtes.
Une fois les protagonistes appréhendés, votre mission sera un peu particulière car surtout plus périlleuse que d’habitude avec la livraison d’un colis… nettement plus spécial. C’est là qu’ “entre en scène” le duo qui vous suivra tout au long de votre aventure, étant composé de Joël, homme costaud et mature au passé trouble, et Ellie, jeune fille de 14 ans aussi sensible en apparence que débrouillarde et grande gueule.
Sans pour autant entrer dans le cliché “Uncharted chez les zombies”, vous serez plongés au coeur de l’action pour avancer en vous débarrassant des 3 types d’infectés (dont les colosses, qui ont su faire accéler mon rythme cardiaques à plusieurs reprises !), mais aussi des groupes terroristes essayant de contrôler ce qu’il reste de vivres et d’habitations.

Loot & Shoot
Ici un TPS où vous contrôlez Joël, assisté d’Ellie (en PNJ), qui a l’instar d’Elizabeth dans Bioshock Infinite deviendra rapidement aussi attachante qu’utile à votre progression. Même s’il est très difficile d’en parler sans vous spoiler, sachez que les relations entre nos 2 héros ne sera pas linéaire, avec son lot de bonnes surprises, et chacun saura s’ouvrir un peu plus à l’autre au fil du temps. À la différence d’un Uncharted, le côté survie a bien été mis en avant, et il faut préparer ses moindres attaques, et économiser au maximum ses munitions. En effet, il faudra looter un maximum pour confectionner vos soins ou autres bombes à infectés et éviter le mode bourrin de peur de vite mourir. Heureusement, les checkpoint sont plutôt bien placés et rarement j’ai eu la sensation d’être bloqué sur un gunfight, sauf si je m’acharnais à toujours utiliser la même stratégie, mais j’ai souvent privilégié le côté discrétion (ce qui ne m’a pas empêché de mourir une bonne centaine de fois en tout !). Ce qui m’a le plus dérangé côté gameplay, c’est l’IA qui est plutôt moyenne. Premier exemple, une scène ou vous vous trouvez avec 2 ennemis en file indienne dos à vous, vous pourrez tranquillement étrangler celui à l’arrière qui agonisera sans faire broncher celui devant. C’est très pratique pour économiser des balles, mais décevant d’un autre côté. Autre souci, c’est la prise en compte des PNJ, qui ne se font pas repérer par les méchants, donnant un léger coup de moins au réalisme des phases d’infiltration. A côté de ça, pas de regénération automatique de vie, et pas de pause lorsque vous confectionnez vos soins, rendant la chose nettemment plus stressante.

TLOUPS3-1

De toute “bôté” !
Est-ce que le jeu est joli ?… En fait, difficile de dire qu’on ne frôle pas la perfection ! Les décors sont juste MAGNIFIQUES ! Nombre de fois, je me suis arrêté pour constater le travail réalisé sur tous les éléments du jeu : bâtiments, voitures, végétations, etc. c’est tellement agréable d’évoluer dans un tel univers. Malgré les années passées sur cette génération de machine, la PS3 a prouvé qu’elle n’avait pas encore puisé dans ces dernières ressources techniques pour atteindre un tel résultat. Comme si cela ne suffisait pas, c’est Gustavo Santaolalla (auteur doublement oscarisé pour les BO de Babel, Brokeback Mountain, The Motorcycle Diaries, etc.) qui s’occupe de la bande sonnore, qui rend la progression encore plus immersive et prenante. Je pense qu’il n’y a que les (indétronables ?) musiques d’Heavy Rain qui avaient (selon moi) réussi à faire mieux. Petit bémol, et malgré un doublage français de qualité, je vous conseille d’afficher les sous-titres, car j’ai parfois eu des soucis de synchronisation entre voix et textes à l’écran, et parfois même je n’ai pas du tout entendu les voix (un patch prévu bientôt M. Naughty Dog ? 😉 En tout cas, j’ai sincèrement eu du mal à décrocher du jeu à chaque session tellement j’avais envie de vivre la suite de l’histoire.

Survivor !
Il est possible de terminer le jeu en une petite quizaine d’heures, mais j’ai mis beaucoup plus de temps pour arriver au bout, ayant commencé ma 1ère partie en difficile et ayant pris le temps d’apprécier à sa juste valeur le chef d’oeuvre que j’avais entre les mains. Un système de New Game + a été mis en place, rendant la rejouabilité très bonne même si l’histoire suffit. Un mode multi avec un (p**** de) PSN Pass est également présent, avec 2 modes de jeux, au cas où le mode solo ne vous aura pas suffit, mais vous seriez très gourmand dans ce cas ! 😉

TLOUPS3-2

… et les trophées ? 🙂
Je vous conseille de savourer le titre au moins une fois sans regarder cette liste (qui ne spoile pas vraiment) dans un premier temps. Pour info, j’ai mis plus de 7h à obtenir mon 1er bronze, mais je compte évidemment tenter le platine, sans trop savoir s’il sera simple ou non.

Guide des trophées pour The Last of Us

Trophée Platine Platine Trophée Platine
Ça ne peut pas être pour rien (Solo) : Trophée de platine

Trophées Or Or Trophées Or
Pilleur (Solo) : Trouvez tous les objets de collection.
En cas d’urgence (Solo) : Améliorez complètement toutes les armes.
C’est tout ce que j’ai (Solo) : Survivez à toutes les blagues d’Ellie.
Quoi qu’il arrive – Survivant (Solo) : Terminez le jeu en Survivant.
The Last of Us – Survivant + (Solo) : Terminez le jeu en Survivant +.
Luciole (Solo) : Terminez le voyage de la Luciole.
Chasseur (Solo) : Terminez le voyage du Chasseur.

Trophées Argent Argent Trophées Argent
Tout était là (Solo) : Trouvez tous les artefacts.
Grande expérience (Solo) : Améliorez complètement Joel avec des suppléments.
(secret) Je veux en parler (Solo) : Participez à toutes les conversations optionnelles.
Quoi qu’il arrive – Normal (Solo) : Terminez le jeu en Normal.
Quoi qu’il arrive – Difficile (Solo) : Terminez le jeu en Difficile.
The Last of Us – Facile + (Solo) : Terminez le jeu en Facile +.
The Last of Us – Normal + (Solo) : Terminez le jeu en Normal +.
The Last of Us – Difficile + (Solo) : Terminez le jeu en Difficile +.

Trophées Bronze Bronze Trophées Bronze
La survie à tout prix (Solo) : Récupérez toutes les BD.
J’ai compris (Solo) : Trouvez tous les manuels d’entraînement.
Bien équipé (Solo) : Confectionnez tous les objets.
Portes ouvertes (Solo) : Déverrouillez toutes les portes au surin.
Quoi qu’il arrive – Facile (Solo) : Terminez le jeu en Facile.
Connaissances de base (En ligne) : Gagnez une partie en Raid sur les provisions et en Survivant en recherche de partie.
Population (En ligne) : Constituez un clan de 40 personnes en Factions.
Vers la lumière (Solo) : Trouvez tous les pendentifs des Lucioles.

TLOUPS3-3

Et donc ?
Malgré ses quelques bugs, je pense qu’on peut facilement dire qu’il s’agit du meilleur jeu sorti sur PS3 à ce jour, et il risque de le rester jusqu’à la fin de la console. Avec son gameplay plaisant, son histoire captivante et ses personnages attachants, le tout avec ses prouesses graphiques, The Last of Us est clairement LE jeu à posséder si on a une PS3. Rarement un jeu ne m’aura autant ému par son histoire.
NB : J’ai volontairement “menti” sur une légère information dans ce test pour éviter un spoil 🙂

Note : 9/10 (test réalisé par JohnCouscous)

[TEST] The Last of Us sur PS3
Étiqueté avec :                                    

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :