Comme je l’évoquais mardi, j’ai pu profiter de ma rencontre avec Denis Brogniart pour lui poser certaines questions, et obtenir quelques informations sur le Koh-Lanta à venir demain soir, mais aussi quelques révélations sur ses talents de bluffeur en tant que joueur de poker 😉

PMU Poker - Soirée Denis Brogniart

Osmany vient de terminer son interview, c’est désormais à mon tour…

John Couscous : On parle de mises en danger, de stratégies, de bluffs, … le poker, c’est un peu votre manière de faire Koh-Lanta ?
Denis Brogniart : C’est clairement une mise en danger, et ce qui me plait c’est ce fameux bluff. Je dis toujours que dans Koh-Lanta, il y plein de gens qui me disent “C’est le meilleur dans les épreuves qui doit gagner” et je trouve qu’il y a plein de téléspectateurs qui oublient cette notion de stratégie, de bluff qui est très très importante et on le verra encore cette année, ça sera primordial pour certains candidats. Quand vous n’êtes pas un super champion dans les épreuves, et que vous n’êtes pas le roi de la survie, il faut bien trouver un moyen autre d’avancer et de surprendre les candidats qui sont plus forts que vous sur le papier. Au poker c’est pareil, si la logique était toujours respectée et s’il fallait le meilleur jeu pour gagner, le poker n’aurait aucun intérêt et personne n’y jouerait. C’est pareil à Koh-Lanta, je fais vraiment une comparaison.
Quand vous mettez les 16 ou 20 candidats comme cette année sur une ligne de départ, je mets au défi qui que ce soit de dire qui va gagner, et heureusement ! Koh-Lanta n’aurait pas d’intérêt si vous aviez la possibilité de dire “il est super costaud, c’est lui qui va gagner”

Osmany Tavares : Mais le plus fort se fait toujours éliminer.
D.B. : Pas toujours !
J.C. : Ca peut arriver très tard dans la compétition, mais en effet c’est rare que les favoris aillent au bout de l’aventure.
O.T. : Il n’y aucun Koh-Lanta où j’ai vu gagner le plus fort sportivement.
D.B. : Quand Clémence, la petite joueuse de tennis a gagné, et quand Philippe gagne l’année dernière face à Claude.
J.C. : C’est vrai que sur cette finale, ça se valait quand même.
D.B. : Oui, ça se valait. Claude était plus fort dans les épreuves, mais en terme de survie, c’est lui qui avait construit la plus belle cabane. Si on met tout bout à bout, Philippe, … Alors il y a des années ou effectivement c’est encore plus surprenant, mais l’année dernière retrouver en finale Philippe et Claude…
J.C. : C’était une des plus belle finale sur le plan sportif !
D.B. : C’était beau, et je pense qu’au poker c’est ça aussi. Certes il faut avoir de la chance, avoir du beau jeu, mais sur la longueur c’est pas ça qui fait la différence. Je crois qu’il y a une vraie similitude entre les 2 et compte-tenu de mes compétences au poker, je crois que je suis un peu dans la situation du candidat de Koh-Lanta qui n’est pas le meilleur nageur, pas le meilleur dans la survie mais qui a envie de rester le plus longtemps possible. Je n’ai pas envie qu’on me fasse comprendre que la sentence est irrévocable et que ma partie est terminée. Je vais donc me battre !

J.C. : D’accord… Et quelle est votre main préférée au poker ?
D.B. : J’ai envie de dire… Une paire d’as !
J.C. : C’est un peu facile comme réponse non ?
D.B. : Oui, oui … Je me souviens, en bluffant bien dans un poker que j’avais fait avec des amis chez moi l’été dernier, dont notamment Liane Foly, je me souviens que j’avais bluffé tout le monde car j’avais gagné pas mal avec une paire de 7, je dirai donc ça.

J.C. : Dernière question, et même si je sais que ça sera sans doute difficile pour vous d’y répondre, quel est le candidat qui vous a le plus bluffé sur toutes les saisons de Koh-Lanta ?
D.B. : Je n’aime pas mettre en avant des candidats par rapport à d’autre, mais j’ai envie de vous dire que le meilleur bluffeur qu’on avait eu, c’était Patrick qui avait terminé finaliste il y a 2 ans parce que c’était un stratège qui mettait carte sur table et disait qu’il allait tout faire pour bluffer à droite et à gauche, pour tracer son sillon et aller le plus loin possible. Mais, j’ai envie de vous dire que cette année, parmi les stratèges, Patrick aura surement trouvé son maître ! Je ne vous en dirai pas plus, mais …
J.C. : C’est déjà une information.
D.B. : Il y a un candidat cette année qui ferait un remarquable joueur de poker, j’en suis sûr !

J.C. : Très bien, c’est parfait. Je vous remercie pour avoir répondu à ces quelques questions, en exclusivité pour JohnCouscous.com !
D.B. : Merci à vous, et c’est parti pour le tournoi.

La malheureuse suite pour Denis, vous la connaissez déjà…

N’oubliez pas, Koh-Lanta recommence le vendredi 9 septembre à 20h45, en exclusivité sur TF1. En tant que vrai fan, j’ai déjà programmé un enregistrement hebdo sur ma freebox, pour être sûr de ne pas en rater un 😉

[INTERVIEW] Denis Brogniart se devoile
Étiqueté avec :                

5 avis sur « [INTERVIEW] Denis Brogniart se devoile »

  • 8 septembre 2011 à 18 h 27 min
    Permalien

    Superbe ! Avec des scoops et tout ! la classe 🙂

    Répondre
  • 9 septembre 2011 à 23 h 08 min
    Permalien

    Merci pour le scoop 🙂
    Je crois qu’on a tous trouvé ce soir le manipulateur Maxime que l’interview a révélé :s

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :