Il y a deux ans, Raw Fury, studio indépendant brésilien a lancé Dandara, ils reviennent aujourd’hui avec une extension du jeu pour fêter l’anniversaire du titre, qu’en est-il du jeu et de se contenu en plus ? Les metroidvania, très prisés par les développeurs indépendants, ne sont pas en manque. Cependant celui-ci arrive à tirer son épingle du jeu grâce à plusieurs bonnes idées. Alors qu’en est-il de cette extension Trials of Fear et du jeu original, si vous en êtes passé à côté ?

test Dandara

Le sel

Côté scénario, on retrouve quelque chose d’assez classique, vous êtes l’élue et vous seule allez pouvoir sauver ce monde qui part à la dérive. L’élément important à retenir de l’histoire est le sel, cette ressource qui vous sera utile tout au long du périple pour améliorer ses compétences. Je ne vais pas m’attarder plus à ce sujet car malheureusement l’histoire est assez anecdotique avec quelques PNJ ici et là ayant quelques lignes de dialogues tout au plus, même si certains sont tout de même charismatiques.

La tête à l’envers

On ne pourra pas dire ça du gameplay, puisque lui au contraire contient des mécaniques intéressantes et permet au jeu de se faire une vraie identité au milieu de tous les metroidvania du marché. Le déplacement de Dandara est basé sur un système de visée, on bondit alors de mur en mur sur les surfaces ou l’héroïne aura accès, elles sont représentées par des “couches de blanc” et permettent au joueur de bien pouvoir comprendre où il peut aller, en plus de cela une aide à la visée est la bienvenue est va permettre de comprendre tout de suite où Dandara sera situé à chaque mouvement. L’avancée du joueur est permise grâce à un déplacement en diagonale. Au départ, j’ai eu du mal à comprendre comment accéder à certains endroits mais très rapidement le contrôle devient agréable et est très compréhensible. Cela dit, j’espère que vous avez le sens de l’orientation, il n’y a pas vraiment de sens et Dandara se retrouve très souvent la tête à l’envers, ce qui peut parfois être assez perturbant. Il en est de même pour la caméra, en arrivant sur certaines plateformes elle fait une rotation pour que l’on voit des éléments qui nous étaient cachés jusque-là. Cette méthode est assez surprenante et même en étant concentré, j’ai pu en perdre un peu le fil lors de mes premières sessions.

Dandara: Trials of Fear Edition - le test !

La prise en main

Le tir est calqué sur le système de déplacements, il va donc falloir faire attention à ce que les ennemis soient dans la portée de nos attaques. Il faut se déplacer assez intelligemment et prendre des risques afin de venir à bout de tous les ennemis qui nous barreront la route. L’apprentissage des mécaniques est assez rapide et au bout de quelques heures j’ai très vite eu le sentiment de bien mieux maîtriser le jeu. Et ce dernier point est obligatoire, car le jeu est assez exigeant, certaines situations m’ont fait recommencer plusieurs fois à cause de la rapidité d’exécution qui peut parfois frustrer le joueur, certaines situations sont très peu anticipables au premier essai. Mais contrairement à ce que j’ai pu penser, j’ai trouvé les boss assez faciles à vaincre, ils sont tout de même très bien réussis dans l’ensemble et très plaisant à affronter.

Les améliorations

Pour vous faciliter votre avancée, vous allez pouvoir améliorer vos capacités et en débloquer de nouvelles, pour vous améliorer il va falloir se reposer dans des camps, ce sont aussi des points de passage, qui vous permettront de revenir plus vite là ou vous allez mourir afin de récupérer les ressources que vous perdez en mourant. Quant au level design, accrochez-vous bien car le jeu va vous faire revenir sur vos pas plus d’une fois, élément d’ailleurs incontournable des metroidvania. Il y a beaucoup de salles, beaucoup de pertes de repères dû à la rotation de la caméra mais heureusement la carte est un élément que vous allez très vite débloquer au cours de votre aventure et va être votre meilleure amie. Graphiquement, j’ai beaucoup aimé le pixel art et l’ambiance globale du jeu, on retrouve vraiment un aspect rétro au jeu qui est franchement tout particulièrement réussi. Je n’ai toutefois pas accroché à la bande-son qui se veut assez sombre dans sa composition.

Dandara: Trials of Fear Edition

Et donc ?

N’ayant malheureusement pas fait la première version du jeu, je ne sais pas si le contenu de cette nouvelle version est suffisant. Je sais qu’elle rajoute un nouvel environnement, des nouveaux ennemis et surtout le vrai boss du jeu. Ce qui est sûr, c’est que si vous n’y avez jamais joué et que vous aimez les metroidvania, je ne peux que vous recommander Dandara: Trials of Fear, le système de déplacement et les combats de boss vont vous permettre de pleinement apprécier le titre de Raw Fury.

Note : 7,5/10 (test réalisé par Gwokale)

test de Dandara: Trials of Fear Edition

[TEST] Dandara: Trials of Fear Edition
Étiqueté avec :                            

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :