En dehors des vrais et gros casques, je n’avais jamais vraiment testé des oreillettes bluetooth. La sortie du Neckmaster de chez Adibla était donc idéale.
cela
Neckmaster-0C’est lors d’une soirée de présentation dans un endroit bien branchouille que j’ai pu mettre la main (et les oreilles !) sur le premier produit né de l’entreprise franco-coréenne Adibla. J’avais donc RDV chez Mademoiselle M, à Paris pour essayer les différentes fonctionnalités mises en avant par le constructeur avec son casque intra-auriculaire sans fil (à l’exception des 10cm de fil allant du collier vers chacun des écouteurs).

Neckmaster-1

J’ai pu repartir avec un exemplaire que j’ai tranquillement pris le temps de tester à la maison, pour ne pas dire surtout dans le métro. J’ai déjà commencé par vérifier la durée de la batterie qui a bien tenu 3 jours pleins en l’utilisant matin et soir avant et après une journée de boulot, mais j’ai pu constater quelques limites dans son utilisation intensive. Côté qualité de son, je trouve que les aigus / mediums sont clairs et propres, tout en conservant des basses profondes et rondes, ce que j’avoue me surprend encore vu le faible poids du support.

J’ai malheureusement rencontré quelques micro-coupures (trop d’ondes diffusées dans une rame bondée, sans doute ?), en écoutant de la musique. Cela dit la qualité d’écoute reste excellente surtout lorsqu’on sait qu’on fait confiance en un produit de 30 grammes seulement. Une fois posé autour du coup, il arrive qu’on l’oublie assez vite, mais on a le droit à un petit rappel lorsque la partie la plus “lourde” (celle avec la batterie et les boutons), vient à doucement glisser et finalement créer ce petit décalage en bas du cou, plutôt que sur le côté, devenant parfois un peu gênant. Il est possible que cela me soit arrivé car le je le portais sous une veste fermée, et les différents frottements n’ont pas aidé, mais soit…

Neckmaster-2

J’ai aussi pu tester les autres fonctionnalités, à savoir la lecture de SMS, qui s’avère être parfaitement compréhensible (tant que votre contact en face sait rédiger un message dans un bon français), mais aussi l’appel téléphonique, où le nom de votre contact vous est dicté sans avoir à sortir le téléphone de la poche.

En plus d’être disponible en noir ou blanc, il est possible d’y connecter plusieurs types d’embouts à insérer dans vos oreilles. Livrés avec les traditionnels en silicone, c’est surtout ceux en mousse déformante, ou à “mémoire de forme” qui m’ont interpellé. Malgré un toucher surprenant (pour moi) la première fois, on se fait finalement plutôt bien à cette matière. Il existe bien une petite différence entre les 2 types d’embouts, mais globalement le son est assez bien isolé et peut éviter les nuisances rencontrées dans le métro.

Neckmaster-3

On conclut par la fiche technique de ce casque bluetooth Neckmaster :

Poids : 30 grammes (dont 2,5 grammes d’écouteurs).
Bluetooth 4.0.
5 réglages sonores et 2 réglages d’égalisation au choix.
Autonomie : 7h.
Charge : 90 minutes.
Codecs apt-x, AAC.
Vibration lors d’un appel ou d’un message entrant.
Langues : Français ou Anglais par défaut (Allemand et Espagnol en option).
Conçu pour iPhone, iPad, Apple-watch, Galaxy, Galaxy Tab & Gear et compatible avec la majorité des dispositifs Bluetooth.
Micro écouteurs dynamiques Hifi.
Embouts d’Isolation en mousse adaptative (M,L) – Embouts en silicone (XS,S,M,L).
Technologie de réduction d’écho, de bruits de fond et contrôle du volume automatique par technologie de traitement numérique du signal (DSP).

Bref, ce premier essai de la marque Adibla s’avère être une réussite pour un prix raisonnable de 194 euros, pas forcément parfait, mais tout de même très intéressant.

J’aime :
– Très léger.
– Assez discret.
– Son puissant.
J’aime pas :
– Tourne parfois autour du cou.
– Tellement léger qu’on l’oublie parfois !

Acheter le Neckmaster sur le site de Adibla.

[TEST] Neckmaster de Adibla
Étiqueté avec :                            

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :