Habituellement, quand on nous sert une remasterisation d’un bijou du genre, on se dit que c’est une histoire de gros sous et que ce coup marketing fonctionnera sur les fans hardcore qui veulent tout collectionner ou sur les néophytes qui découvrent les choses seulement maintenant. Dans le cas d’Uncharted : The Nathan Drake Collection, c’est tout simplement un joli coup de polish de la part des texans de Bluepoint Games, hommage à cette trilogie chef-d’oeuvre, qui reste l’une des franchises pilier de Sony depuis presque 10 ans.

UnchartedTheNathanDrakeCollection-0On Nathandait que ça !
Cette anthologie porte très bien son nom, car Uncharted, c’est d’abord et surtout Nathan Drake, aventurier globe trotteur, beau gosse et casse-cou, fonçant toujours vers le danger, jonglant entre fusillades musclées, découvertes d’artefacts maudits, alpinisme et randonnées mortels et chopant la fille à la fin. Habile mix entre Indiana Jones et Lara Croft, Nathan vit ses péripéties dans votre télé depuis Unchated : Drake’s Fortune en 2007, juste à l’arrivée de la PS3. Si ce premier chapitre qui a tout mis en place était goûtu mais pas gourmet, sa suite Uncharted 2 : Among Thieves a mis tout le monde d’accord en claquant un scénario et une mise en scène digne d’hollywood, avec des graphismes, un gameplay et un son toujours plus soignés. Le numéro 3, Uncharted 3 : Drake’s Deception s’inscrivait dignement dans la continuité sans vraiment révolutionner la marque. Presque 10 ans qu’on aime ce voleur de coffres et en attendant Uncharted 4 : A Thief’s End le 18 mars prochain, quoi de mieux qu’une piqure de rappel en 60 FPS ?

Pékin Express
Car la technique, c’est le réel plus de cet Uncharted : The Nathan Drake Collection. Si vous n’avez jamais joué à un Uncharted (pauvre de vous, mais en même tant chanceux car tout à découvrir), vous ne vous en rendrez pas compte mais les 3 premiers épisodes étant sortis respectivement en 2007, 2009 et 2011, les différences entre chacun sont notables, surtout entre le 1 et ses suites. Bluepoint Games a donc eux la bonne idée de faire les modifications nécessaires afin de créer une homogénéité entre les opus, notamment au niveau du gameplay, comme la visée, le lancé de grenade ou l’escalade (ayant joué au 1 après le 2, combien de fois suis-je mort à cause d’un mauvais lancé de grenade, trop habitué aux manips du 2 !). L’ambiance d’aventure et de découverte n’en est que plus jouissive et la pâte Uncharted reste intacte avec le temps.

UnchartedTheNathanDrakeCollection-1

National Geographic
Côté graphismes, le tout a été repeint à la sauce 1080p / 60 FPS. Évidemment, c’est le 1 qui en profite le plus, mais Among Thieves et Drake’s Deception ne sont pas en reste. Petits ajustements de lumière par-ci et renforcements de textures par-là, ce qui était déjà beau à l’époque est magnifique aujourd’hui. L’homogénéité visuelle de titres sortis à 2 ans d’écart chacun donne une réelle impression qu’on est dans la même aventure divisée en trois parties. Parties entre lesquelles ont peut virevolter à loisir, le plaisir, tout simplement. Pour les oreilles, c’est délicieux aussi, avec pléthore de versions doublées et/ou sous-titrées toujours très léchées (et dispos en 7.1), même si je reste personnellement, depuis 2007, fan de la VF. Et toujours ce thème musical reconnaissable aux premières notes que j’aime et qui reste dans la tête des heures <3

Plus longue que ma…
Que vous soyez totalement vierge des aventures colorées de Nathan ou un(e) fan habitué(e) à rouler dans les grenades, (re)déguster ces 3 épisodes d’un traite vous prendra déjà plusieurs dizaines d’heures. Si vous ajoutez à ça le mode super facile “Explorateur” ou “Brutal” pour les plus énervés, le mode “Contre la montre” pour vous lancer des défis chrono ou “Photo” si vous vous sentez l’âme d’un reporter, vous obtenez la recette de vos futures nuits blanches, la gourde, la boussole et le flingue posés sur le canapé. Cerise sur le tombeau, l’accès à la béta d’Uncharted 4 : A Thief’s End.

UnchartedTheNathanDrakeCollection-2

Trophées
La majorité des trophées d’origine de chaque épisode est bien présente, vous les obtiendrez en collectant des trésors et artefacts, en tuant tel nombre d’ennemis avec telle ou telle arme ou en terminant le jeu dans tel mode de difficulté. On notera aussi l’ajout de nouveaux trophées de la Nathan Drake Collection, disséminés (sous forme de DLC) dans les épisodes et propres à chacun d’entre eux.

Trophée Platine Trophées Or Trophées Argent Trophées Bronze Voir la liste des trophées pour Uncharted: Drake’s Fortune Remastered Trophées Bronze Trophées Argent Trophées Or Trophée Platine
Trophée Platine Trophées Or Trophées Argent Trophées Bronze Voir la liste des trophées pour Uncharted 2: Among Thieves Remastered Trophées Bronze Trophées Argent Trophées Or Trophée Platine
Trophée Platine Trophées Or Trophées Argent Trophées Bronze Voir la liste des trophées pour Uncharted 3: Drake’s Deception Remastered Trophées Bronze Trophées Argent Trophées Or Trophée Platine

UnchartedTheNathanDrakeCollection-3

Et donc ?
Achetez-le ! Il n’y a pas grand-chose à dire de plus que ça. Si vous découvrez la saga Uncharted, cet embellissement à tous niveaux est la meilleure façon de vous y mettre, si vous avez joué à certains titres, c’est LA raison pour continuer et si vous êtes fan, c’est un nouvel écrin à votre bijou de coeur.

Note : 9/10 (test réalisé par Nekoto)

[TEST] Uncharted : The Nathan Drake Collection sur PS4
Étiqueté avec :                                            

2 avis sur « [TEST] Uncharted : The Nathan Drake Collection sur PS4 »

  • 5 novembre 2015 à 22 h 51 min
    Permalien

    Excellent remake : le gameplay est Incroyable et l’histoire est superbe vraiment Sony fait un bon travail .

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :