Quelques mois seulement après la sortie de Second Son, les porteurs sont de retour, avec notamment Abigal Walker, surnommée Fletch, héroïne de ce stand-alone inFAMOUS : First Light. inFAMOUSFirstLightPS4-0

Fetch-back
Il s’agit du premier DLC d’inFAMOUS : Second Son, qui a la particularité de pouvoir être joué indépendamment de l’épisode principal, malgré son prix raisonnable de 14,99 euros en ligne (ou gratuit si vous en aviez profité gratuitement le mois dernier sur le PS Plus), et jusqu’à 19,99 euros si vous souhaitez vous procurer une version boite, toujours mieux pour les collectionneurs (ou pouvant être revendu après l’avoir terminé). Votre rôle sera d’incarner Fetch, 2 ans avant l’histoire que l’on connait pour Delsin Rowe. L’histoire principale n’est qu’une série de flashbacks que revit Fetch, entrecoupée d’entraînements subis dans la prison de Curdun Cay dont la vilaine Augustine en est la tolière.

Karma Zéro
Fetch possède sans doute le plus badass des pouvoirs qu’on ai pu découvrir en incarnant Delsin. En plus des attaques qu’apporte le pouvoirs des néons, il vous sera possible de vous déplacer très vite, et toujours de développer un arbre de compétences, forcément moins varié que dans Second Son, mais heureusement plus poussé que ce qu’on avait maîtrisé par le passé. On retrouve tout de même plaisir à se défouler sur les hors la loi, comme sur les innocents civils, sans pour autant développer son karma d’ange ou de démon, pourtant habituel à la licence. L’héroïne a tout de même l’avantage de posséder légèrement plus de charisme, mais les missions enchaînent sans un réel engouement, malgré une fin (sans boss) qui casse la routine du répétitif « va là-bas pour taper les méchants ». Dommage que cela n’intervienne finalement pas plus tôt dans le scénar.

inFAMOUSFirstLightPS4-1

Fête des lumières…
Évidement basé sur le même moteur que le jeu sorti en mars 2014, tous ces effets de lumières sont particulièrement beaux, tout en restant très fluide. Rares sont les ralentissements lorsqu’on a des explosions de partout à l’écran, et la réalisation continue de faire honneur à la PS4, et se combine très bien avec son gameplay fort agréable. Les bruitages et autres effets sonores quant à eux, manquent de punch. Là encore, c’est très similaire à l’épisode principal : « c’est beau mais… ».

…mais à la vitesse de la lumière
Là, on se démarque de l’original, et on peut torcher l’histoire en 3 petites heures, meme si j’avoue l’avoir terminé en 4 ayant un peu traîné dans les rues de Manhattan. Vous l’aurez compris, la rejouabilité est heureusement présente. Notamment pour la collecte de tous les objets de la carte, mais aussi l’accession à une belle liste de défis où le scoring sera de la partie, avec la possibilité de comparer ses scores online avec ceux de ses amis. Ces défis consistent par exemple à conserver ses multiplicateurs de bonus pour taper du high-scores et gagner des points de compétences, qui eux-mêmes permettent d’être encore plus puissante, etc. Pour le coup, on passera plus facilement 10h de son temps sur le jeu, voir plus si on est vraiment accro aux high-scores. Joli bonus, Delsin sera jouable si une save de Second Son est présente sur votre console.

inFAMOUSFirstLightPS4-2

Trophées
Plutôt simples et ne nécessitant qu’un seul run (jouable en facile), le platine est presque un easy. En tout cas, il faudra moins de 10 heures pour le faire, disons même 7 à 8 avec l’expérience du premier titre.

Trophée PlatineTrophées Or Trophées Argent Trophées Bronze Voir la liste des trophées pour inFAMOUS : First Light Trophées Bronze Trophées Argent Trophées Or Trophée Platine

inFAMOUSFirstLightPS4-3

Et donc ?
Critiquable de part ses (logiques) similitudes avec son « grand frère », inFAMOUS : First Light n’en reste pas moins attrayant et défoulant. Il serait bête de se priver de cette jolie claque visuelle malgré ses quelques défauts. Ça tombe bien, en ce moment il y a une belle promo Amazon à moins de 13 euros !

Note : 7/10 (test réalisé par JohnCouscous)

[TEST] inFAMOUS : First Light sur PS4
Étiqueté avec :                                        

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *