En ce début de semaine de Noël, voici déjà un 4ème test de jeu PS4 sur le blog, avec ce coup-ci une course de bolides car il s’agit d’un nouveau “besoin de vitesse” qui débarque, à savoir Need for Speed Rivals.

NeedForSpeedRivalsPS4-0

Hot Most Wanted Pursuit
Tous les amateurs de jeux de caisses ont forcément déjà joué à un Need for Speed, que ça soit sur console ou sur PC, ce n’est donc vraiment pas une surprise de voir débarquer un énième titre, avec l’avantage d’être le premier à voir le jour sur les nouvelles consoles génération 2013, à savoir la Xbox One mais aussi la PS4. À mi-chemin entre un Most Wanted (avec son reboot sorti en 2012, et platiné sur PS Vita !) pour son côté Open World et ses missions réparties sur une carte plutôt étendue, et un Hot Pursuit (sorti en 2010) pour la guerre entre flics et pilotes, ce nouveau NFS Rivals se base sur un mélange de recettes ayant déjà fonctionné, sans forcément prendre trop de risque donc.

“Les routiers, c’est des pilotes en voiture !”
Après une (double) intro faisant office du tutorial afin de vous présenter la partie pilotes, et la partie flics, vous comprendrez rapidement selon le clan selectionné que le but sera de traquer ou d’éviter l’autre (et je vous laisse le luxe de deviner qui fait quoi ;)). Le premier petit plaisir qu’on prendra une fois rentré à la planque sera de customiser son bolide (qui peut évoquer un certain 135.3 db !), quelque soit son camp. En effet, il est aussi bien possible de retoucher à la peinture, que d’y ajouter différentes attaques (upgradables) utiles afin de se débarrasser des certaines voitures se collant un peu trop près de vous. Il suffit de quelques minutes pour bien se mettre dans le bain, et vite (re)trouver des sensations de conduite digne d’un très bon jeu d’arcade, une fois le frein à main et la nitro maitrisés. Sachez qu’il vous faudra réaliser des missions en parallèle dans les 2 camps, et sélectionnant 1 des 3 lots de défis à accomplir afin de grimper au rang suivant. Ce qui est communément appelé les “Speed Lists” comportent différents types d’objectifs allant de “simples” voitures à percuter, aux diverses épreuves à réussir comme des poursuites ou encore des courses contre-la-montre. Evidemment, la difficulté y va crescendo et les objectifs attendus seront de plus en plus exigeants.

NeedForSpeedRivalsPS4-1

C’est bôôôô !!
On est forcément content de voir débarquer un tel jeu d’arcade sur une console next-gen, ne serait-ce que pour la claque graphique procurée par certains “détails”. J’ai en effet passé pas mal de temps à regarder la modélisation des véhicules. En plus de proposer un large choix de modèles, qui ne fait que s’incrémenter au fil des Speed Lists complétées, ça n’est pas seulement dans le planque que j’ai apprécié analyser ce que la PS4 semblait avoir dans le ventre. Certains reflets du décors sur le capot, le réalisme des dégradations matérielles suite aux dégâts encaissés, ou même encore le rendu de la pluie sur la carrosserie procure un réel plaisir pour les yeux. Ajouté à cela, la gestion des cycles horaires permettant de rouler de jour, comme de nuit parachève une très belle qualité visuelle du titre. La bande son permet quant à elle de faire monter l’adrénaline, sans non plus donner l’impression d’être entre des dizaines de voitures garées sur un parking de supermarché ! 😉

Mesurage de biiiip
Jouable uniquement en solo offline (dommage !), il est possible d’aller jusqu’à 6 joueurs online, tout en laissant la possibilité d’avoir des bots jamais loin pour remplir vos objectifs. L’aspect interaction avec ses amis reste omni-présent. Il existe par exemple des radars sur les routes, et chaque passage devant l’un d’eux vous montrera votre vitesse, comparée à celle de vos amis, et il en est de même avec les temps de courses, les niveaux de jeu, etc. et clairement, voir un meilleur temps nous incite à rouler encore plus vite ! Il existe également une application iOS “compagnon” (non disponible sur Android) afin de voir encore plus de statistiques sur ses amis, mais je ne l’ai pas testée.
Là où le bas blesse, c’est dans l’intérêt réel du titre. En effet, on sent malheureusement trop vite la redondance des différentes actions à réaliser. Même si le côté pilote demande plus de défis, car à tout moment il est possible de se faire arrêter par les forces de l’ordre, l’intérêt de conduire avec ces derniers enlève une part de challenge, car un flic qui se plante ne se fera pas arrêter lui ! La route sera donc assez longue, mais la variété des missions ne suit sans doute pas assez la quantité.

NeedForSpeedRivalsPS4-2

… et les trophées ? 🙂
Grimper (deux fois) jusqu’au niveau 60, obtenir un grand nombre de médailles d’or, bref … ça sera surtout plus long que complexe, une fois que vous maitriserez bien vos véhicules trafiqués.

Trophée Platine Trophées Or Trophées Argent Trophées Bronze Voir la liste des trophées pour Need for Speed Rivals Trophées Bronze Trophées Argent Trophées Or Trophée Platine

NeedForSpeedRivalsPS4-3

Et donc ?
Un jeu réellement beau, avec la possibilité de passer de méchants à gentils en quelques instants, ce Need for Speed Rivals garde un esprit arcade bien connu, sans vraiment se fouler dans le gameplay. Sa formule connue mais appréciable, ne fonctionnera pas une 2ème fois (sur nextgen) sans quelques prises de risque permettant de diversifier la licence.

Note : 6,5/10 (test réalisé par JohnCouscous)

[TEST] Need for Speed Rivals sur PS4
Étiqueté avec :                                                    

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :