Le plus gros défaut de Puppeteer, est sans doute d’être sorti le 11/09. c’est à dire un peu après Saints Row IV et Rayman Legends, mais aussi un peu avant FIFA 14 et surtout GTA V. Cependant, ne pas l’essayer serait une grosse erreur.

PuppeteerPS3-0

Geppetto
Dans Puppeteer, vous incarnez un certain Kutaro, futur héros malgré lui, car il s’agit en fait d’un petit garçon transformé en marionnette sans tête, donc le but sera d’en avoir une en permanence sur les épaules, essentielle pour votre avancement. Ce Pinocchio inversé devra lutter contre le Roi-Ours de la Lune, ex petit-copain de la trahie Déesse, dont le passe-temps favori est de transformer les petits garçons en pantins.
Heureusement, votre paire de ciseaux magique et les pouvoirs que vous apprendrez durant les divers chapitres, vous aideront à mener cette quête à bien.

Sleepy Hollow
Vous l’aurez compris, derrière cette histoire peu ordinaire se cache un univers particulier. À mi-chemin entre un Disney et le dernier Tim Burton, le tout avec un ambiance aux airs de Little Big Planet, on comprend vite que ce jeu de plateforme a tout pour nous plaire. Dans cette chasse à la tête perdue, vous pourrez en collecter une centaine, contenant chacune un (faux) pouvoir, permettant surtout d’ouvrir un accès contentant parfois … une autre tête !
Le jeu se révèle être une grande pièce de théâtre, où la narration prendra une part importante dans le déroulement de l’histoire. Entre 2 ouvertures de rideau rouge, les diverses scènes de jeux varient entre plans fixes, et défilements occasionnels. Ça ne révolutionne en rien le genre, mais c’est agréable car peu habituel.
À l’instar d’un Little Big Planet (encore lui !), les vidéos présentes entre les différentes phases de gameplay utilisent le moteur du jeu, permettant une meilleure fluidité.

PuppeteerPS3-1

Dream Theater
La variété des univers et la richesse dans les décors (pas trop surchargés) permettent une immersion assez forte dans cette pièce de théâtre magiquement traduite en français, avec une pointe d’humour qui fera sourire petits et grands. D’ailleurs, la cible du titre est censée être les bambins, et malgré une difficulté aisée empêchant le Game Over à tout joueur occasionnel, avec des boss aussi impressionnants sur tous les points que simples à vaincre, il me paraît difficile de bien comprendre les diverses subtilités pour un enfant de 6/7 ans. Certes, le fait de “jongler” entre les diverses têtes, que vous pourrez porter au nombre maximum de 3, s’avère un peu trop complexe pour les petits bambins. Évidemment, cette collecte sera réservée au plus grands, si terminer l’histoire une fois ne suffit pas.

Kutaro Act
D’ailleurs, cette pièce de théâtre découpée en 7 actes x 3 séquences (soit 21 niveaux en tout, bien compté !) se termine chacun en une trentaine de minutes en moyenne, soit une bonne douzaine d’heures de jeu. Mais ne comptez pas faire un 100% dès le premier coup, chers addicts de la collecte. En effet, certaines têtes nécessaires à l’ouverture de zones cachées se trouvent après les dites-zones, créant une rejouabilité un peu comme dans … ah oui, Little Big Planet !
Jouable en solo en contrôlant à la fois Kutaro au stick gauche, et la fée au stick droit, cette dernière peut être contrôlée via un 2ème pad ou encore au PS Move, qui sert essentiellement à chercher dans les différents recoins que proposent les écrans. Cependant, ne confiez pas cette tâche à un joueur expérimenté, il s’ennuiera vraiment (testé et non-approuvé ;)) !

PuppeteerPS3-2

… et les trophées ? 🙂
Il y a de fortes chances que je me fasse le platine, malgré la tonnasse de jeux en ce moment, car en plus d’être assez simple, l’univers est très agréable à parcourir. Comptez pas moins de 25h pour y parvenir.

Trophée Platine Trophées Or Trophées Argent Trophées Bronze Voir la liste des trophées de Puppeteer Trophées Bronze Trophées Argent Trophées Or Trophée Platine

PuppeteerPS3-3

Et donc ?
Mettez un Sackboy dans l’univers de Burton, le tout théâtralement orchestré par une fée ennemie d’un Roi-Ours, avec la divine intervention d’un pantin à la tête interchangeable, et vous obtiendrez un facile mais magnifique jeu de plateforme à mettre sous le sapin de Noël, qui arrive déjà le mois prochain 😉

Note : 8/10 (test réalisé par JohnCouscous)

[TEST] Puppeteer sur PS3
Étiqueté avec :                                    

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :