Fan des animations des studios Ghibli, j’avais découvert qu’ils avaient collaboré avec un studio de jeux vidéo afin de réaliser un RPG pour Nintendo DS qui, malheureusement, était sorti exclusivement au Japon. Puis quelques temps après, la révélation tomba : Il allait être adapté sur PS3 et sortirait dans le  monde entier. C’est après des longs mois d’attente que Level 5, en collaboration avec les studios Ghibli, nous offre enfin Ni No Kuni : La Vengeance de la Sorcière Céleste. Plongez avec nous dans l’univers magique d’un dessin animé interactif.


C’est quoi ?
Pour vous éviter tout spoil, on vous dira seulement que Ni No Kuni est un RPG réalisé par Level 5. Pour ce jeu à l’univers magique et féérique, ils s’associent avec les studios Ghibli qui apportent une qualité graphique et un scénario digne de leurs animés. Et histoire de bien plonger dans l’univers, on a laissé l’ambiance sonore à monsieur Joe Hisaishi (compositeur de Mon Voisin Totoro, Le Château dans le Ciel, et bien d’autres).
Le jeu est donc un subtil mélange d’aventure et de RPG. Même si le gameplay ne révolutionne pas le genre, c’est vraiment l’univers qui vous plongera dans l’histoire d’Oliver notre héros.

C’est beau ?
Je me répète, mais forcément quand Ghibli est aux commandes, on est rarement déçu. Les cinématiques sont dignes d’un dessin animé et une fois dans le jeu, Level-5 a extrêmement bien travaillé son cell-shading (rendu dessin animé en 3D). En résumé, on peut dire que le graphisme est un gros point fort du jeu.

C’est bien ?
L’histoire est assez linéaire. Cependant au fur et à mesure du jeu, des quêtes annexes sont présentes pour nous faire dévier de notre ligne directrice.
Les combats sont plutôt stratégiques. On se rend vite compte qui faut éviter le mode bourrin qui fonce dans le tas et laisser place au combat stratégique et réfléchi. D’ailleurs ils sont un peu le seul point noir du jeu, car ils sont souvent assez longs et on se retrouve rapidement à tourner autour de l’ennemi afin d’attendre de précieux points de magie qui nous permettent de mener notre combat vers la victoire.
Dans ces phases de combat, vous ne serez pas seul face à vos adversaires. Pour vous aider, vous aurez avec vous des familiers (sorte de créatures) qui combattront à vos côtés et que vous devrez capturer et  faire évoluer au fil de votre aventure.
Le point fort du jeu réside aussi dans son manuel du parfait magicien. En effet, notre héros possède un grimoire qui renferme tout le savoir nécessaire pour mener à bien sa quête. Numérisé et traduit dans le menu du jeu, on peut le consulter à tout moment pour trouver une solution ou simplement pour se plonger un peu plus dans l’univers.

Et petit bonus pour les chanceux qui ont pris la version collector (comme la JohnCouscous, Offblink et moi ! :p), car ils pourront se plonger encore un peu plus dans la peau d’Oliver en prenant la version papier livré dans le pack (qui en passant est très bien réalisée… Un bien bel objet à exposer !).

C’est long ?
Il faudra compter une quarantaine d’heures pour la quête principale, mais ce temps de jeu se rallonge si vous vous attaquez aux quêtes annexes et à la collection des familiers.

Dans l’ensemble, le jeu est fluide et les phases de dialogues ne sont pas interminables comme dans certains RPG. Comme je vous le disais plus haut, seul certaines phases de combat vous paraîtront un peu lassantes de temps en temps.

… et les trophées ? 🙂
Je vous préviens, dans Ni No Kuni, on n’est pas sur le schéma un chapitre = un trophée. Les trophées ça se mérite, du coup ne désespérez pas, ça viendra au fil de l’aventure.

Guide des trophées pour Ni No Kuni : La Vengeance de la Sorcière Céleste  (PS3)

Trophées Platine Platine Trophées Platine

(secret) Magicien mirifique : Décerné pour être devenu un parfait magicien. Félicitations ! Vous êtes un véritable maître des arts occultes !

Trophées Or Or Trophées Or

(secret) Antimondialiste : Décerné pour avoir vaincu le Gardien des mondes
(secret) Famille élargie : Décerné pour avoir apprivoisé 250 espèces différentes.
(secret) Premier de la classe : Décerné pour avoir accumulé toutes les récompenses.
(secret) Savant fou : Décerné pour avoir créé 120 objets différents grâce à l’alchimie.
(secret) Victuri te salutant : Décerné pour être devenu le champion du Tournoi de Salomon

Trophées Argent Argent Trophées Argent

Farandole de florins : Décerné pour avoir accumulé une fortune d’un demi-million de florins.
Oliver le Grand : Décerné pour avoir remporté 1 000 combats.
Farfouilleur fantastique : Décerné pour avoir trouvé tous les coffres au trésor cachés.
Globe-trotter : Décerné pour avoir visité toutes les régions reculées.
Maître magicien : Décerné pour avoir appris tous les sorts d’Oliver.
(secret) Astérismes et périls : Décerné pour avoir libéré l’autre monde du joug de la Constellation.
(secret) Excès de zèle : Décerné pour avoir effectué 60 tâches différentes.
(secret) Chasseur de primes : Décerné pour avoir terminé 40 missions de chasseur de primes différentes.
(secret) Jeune cinéphile : Décerné pour avoir amassé tous les tickets du Mém-O-Scope en accumulant les gains au casino.

Trophées Bronze Bronze Trophées Bronze

Le monde à l’envers : Décerné pour avoir lancé le sort Portail et voyagé vers un autre monde.
Arsène Butin : Décerné pour avoir réussi à commettre 50 vols.
Urbi et Orbi : Décerné pour avoir amassé 2 000 orbes.
Amis pour la vie : Décerné pour avoir atteint le plus haut niveau d’affinité avec un familier.
Entraîneur attentionné : Décerné pour avoir amené un familier à son plein potentiel.
Viva l’Evolution! : Décerné pour avoir accompli 10 évolutions.
Famille d’adoption : Décerné pour avoir apprivoisé 20 espèces différentes.
Aux petits soins : Décerné pour avoir effectué 15 tâches différentes.
Apprenti shérif : Décerné pour avoir terminé 10 missions de chasseur de primes différentes.
Le Petit alchimiste : Décerné pour avoir créé 10 objets différents grâce à l’alchimie.
La chance du débutant : Décerné pour avoir remporté un premier prix au casino.
Prima donna : Décerné pour avoir appris toutes les mélodies de Myrta.
Tireur d’élite : Décerné pour avoir appris tous les coups tordus de Faco.
(secret) Du pain et des jeux : Décerné pour avoir remporté un premier combat au Tournoi de Salomon.
(secret) Gardien de la paix : Décerné pour avoir vaincu le Gardien de la forêt et l’avoir ramené à la raison.
(secret) Hissez le grand foc ! : Décerné pour avoir obtenu la Caravêle.
(secret) Aero le héros : Décerné pour s’être lié d’amitié avec Aerouant.
(secret) La légende de Lumen : Décerné pour avoir redonné sa grandeur passée à Lumen, la baguette légendaire.
(secret) Adieu monsieur l’Émissaire : Décerné pour avoir vaincu l’Émissaire de l’ombre.

Et donc ?
On pourrait se permettre de résumer ce jeu en une phrase « Quand Zelda et les Pokémons rencontrent les studios Ghibli ». Ni No Kuni : La Vengeance de la Sorcière Céleste ne révolutionne pas le genre mais sa réalisation est bluffante, on est littéralement plongé au cœur d’un dessin animé. Malgré quelques petits défaut et des phases de combat parfois un peu longue, il mérite largement sa mention de « must have » !

Note : 9/10 (test réalisé par El_Biyo)

[TEST] Ni No Kuni : La Vengeance de la Sorciere Celeste sur PS3

Mis à jour le

Étiqueté avec :                

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :