Vous vous en rendez souvent compte, je parle assez souvent des Trophy Whore Night, ou “TWN” pour les intimes. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Voici un peu plus d’explications sur le déroulement des 16 précédentes TWN.



En Janvier 2010, nous avions eu une discussion à la con avec Nekoto, qui ressemblait un peu à ça :
“- Hey mec, t’es chaud ce week-end tu ramènes ta PS3 et un écran et on passe la nuit à jouer ?
– Ah ouais, et on se dit qu’on essaie de faire le plus possible de trophées, et celui qui fait le meilleur score gagne la soirée ?
– Mais carrément chaud !
– BOOOOOOOOM, CHUCHO !! o//” … Les TWN étaient nées.

Depuis, de nouveaux membres ont rejoint la Trophy Whore Team avec les apparitions de Ciderman (TWN#3), Zephiriel (TWN#4), Frawd (TWN#9), et Offblink (TWN#14) le petit dernier.

Comment se passe une TWN type ?
– On se cale une date pour être le plus nombreux possible.
– On ramène le matos chez 1 des participants.
– On joue (généralement) de 20h à 8h et on fait les comptes à la fin !

On passe tellement de temps à préparer le matos, qu’on se pose toujours la question “Hey les gars, on mange quoi ce soir ?”, et pour ça on a une bonne solution : on se fait livrer un japonais ou sinon une bonne pizza.

Pour compter les points on reprend le barème officiel PSN (divisé par 15), mais on ne compte pas les platines (même si c’est toujours la classe d’en avoir devant les potes) :
– 1 bronze = 1 point.
– 1 argent = 2 points.
– 1 or = 6 points.
Les platines, quant à eux, ne sont pas comptés car dans les TWN, tous les coups sont permis, et on a le droit de préparer ses platines en arrivant et débloquant un dernier trophée bien facile.

La crédibilité de nos comptes PSN en prend un coup aussi dans ce genre de soirée car on joue (trop) souvent à des jeux très moyens pour débloquer des “Easy platines” (Megamind, Hannah Montana, NCIS, etc.).

Heureusement, ces soirées servent également à s’entraider pour certains trophées online, comme par exemple celui où il faut se retrouver à 8 au milieu du stade de Burnout Paradise (mon 1er platine pour la petite histoire ;)).

Sachez que depuis janvier 2010 nous avons obtenus 50 platines, 180 or, 425 argent et 1257 bronze, soit un total de 1912 trophées en seulement 16 soirées ! Et cela ne prend pas en compte les “déclinaisons” à savoir les TWD (Day), TWW (Week), ou plus récemment TWL (Lunch) avec l’arrivée de la PS Vita.

Pour finir, voici le palmarès actuel des TWN :
1) Zephiriel (7 victoires / 13 participations / 15 platines)
2) JohnCouscous (4 victoires / 15 participations / 11 platines)
3) Nekoto (2 victoires / 14 participations / 3 platines)
4) Ciderman (2 victoires / 15 participations / 8 platines)
5) Offblink (1 victoire / 2 participations / 5 platines)
6) Frawd (0 victoire / 8 participations / 8 platines).

La prochaine TWN aura lieu ce soir, un pronostic ? 😉

[TROPHEES] C’est quoi une Trophy Whore Night ?

Mis à jour le

Étiqueté avec :                                            

9 pesnées sur “[TROPHEES] C’est quoi une Trophy Whore Night ?

  • 30 mars 2012 à 17 h 47 min
    Permalien

    Ca a l’air marrant mais je pense avoir déjà fait le tour des easy platines :p

    Répondre
  • 4 avril 2012 à 19 h 34 min
    Permalien

    Ca c’est de l’idée qui tue putain O_O par contre les jeux choisis un peu moins …^^

    Répondre
    • 4 avril 2012 à 19 h 41 min
      Permalien

      Disons que le choix se porte (trop ?) souvent en fonction de la facilité d’acquisition des trophées, mais cela nous empêche pas de préparer des trophées sur de bons jeux avant ces soirées là.
      Mais ça peut évidemment être un parti pris de ne pas choisir de jeu “nuls” 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :