Gelid Games nous a dévoilé le 04 Avril en exclusivité sur le PSN son dernier né : un jeu de combat de voitures. Vous aimez les jeux de combat ? vous aimez les jeux de voitures ? Aimerez-vous donc Wheels of Destruction ?


C’est quoi ?
Prenez un FPS, prenez un jeu de voitures, mélangez les deux et ça vous donne Wheels of Destruction. Ce jeu de combat de voitures propose 5 classes différentes de véhicules qui correspondent au style de chaque joueur. Du brutal “Heavy” bien bourrin jusqu’à l’ « Assassin » proposant une rapide assistance de puissance de feu, chaque classe possède ses forces et ses faiblesses. Pour la suite, les bases du FPS (sans être un Call of Duty non plus) sont là : une multitude d’armes à disposition et des arènes de combat :)

C’est beau ?
Précisons que Wheels of Destruction est basé sur le même moteur qu’ Unreal Tournament. Et en effet on reconnaît très vite le style graphique. Les arènes proposées se situent dans 5 villes : Paris, Seattle, Londres, Tokyo et Rome. Mais ne vous attendez pas à rouler sur les Champs Elysees ou Picadilly Circus : ce ne sont que des arènes de combat… A part ça, rien de trop fou niveau graphique et on peut même reprocher un effet de vitesse quasi absent, ce qui est dommage pour un jeu « en partie » de voitures.

C’est bien ?
La conduite est quelque peu difficile à prendre en main. En effet le pad directionnel dirige la visée et non la voiture elle-même (qui par la suite suit la direction visée) ce qui est assez déstabilisant. Ensuite, certaines actions comme faire sauter la voiture sont probablement de trop. Wheels of Destruction garde trop les ficelles du FPS mais n’intègre peut être pas assez le côté « course » et « voitures » malheureusement.

C’est long ?
Wheels of Destruction a été conçu clairement pour du online. En effet, pas de mode campagne mais uniquement des modes multijoueurs comme jeu en équipe, capture de drapeaux, etc : tous les classiques. Ces modes sont tous jouables offline contre l’ordinateur (sans grand intérêt), en réseau local ou online et tout cela jusqu’à 12 joueurs maximum. On aurait peut être aussi aimé un mode écran partagé pour pouvoir jouer avec ses amis plus facilement…

… et les trophées ? :)
Wheels of Destruction possède 11 trophées au total. Tous s’obtenant online, selon vos adversaires la difficulté sera plus ou moins grande pour les débloquer. Choisissez donc bien vos partenaires de jeu :)

Guide des trophées pour Wheels of Destruction

Trophées Or Or Trophées Or
Unstoppable! : Survive an online match from start to finish without dying.

Trophées Argent Argent Trophées Argent
Perfect Double : Charge your shields up from zero to full in an online game by performing a perfect double somersault (720 degrees).
The Long Haul : Bring the opposing team’s flag from their base to your team’s base two hundred times in online matches.
Bloodlust : Be the first to kill an opponent in fifty online matches.

Trophées Bronze Bronze Trophées Bronze
Overachiever : Be the winner or on the winning team who has reached the kill or flag limit before time’s up in an online match.
In the Mode : Win an online match in each mode on every map.
Road Rambo : Be the first to kill an opponent as each class of car in online matches.
Thrillkiller : Kill three or more opponents within four seconds without dying on every map in every car in online matches.
Full-Timer : Play through one hundred online matches from start to finish.
Grabby, Grabby, Grabby! : Obtain every type of pickup at least once on every map in online matches.
Team Leader : Be the highest-scoring player of a winning team in 10 online team matches.

Et donc ?
C’est donc un bilan assez mitigé qui se dégage de ce test. D’un côté on retrouve un jeu possédant tous les éléments d’un FPS classique mais d’un autre on nous annonce un jeu de voitures mais sans vraiment y retrouver les fils directeurs. Un mode solo aurait surement été le bienvenu également.
Donc globalement un jeu qui part sur de bonnes idées mais qui manque encore d’aboutissement.

Note : 5,5/10 (test réalisé par Offblink)

 

 

Taggé sur :                    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>